Quatre morts et plus de 600 blessés à la frontière Gaza-Israël

Par
Les soldats israéliens ont tiré à balles réelles et lancé des grenades lacrymogènes pour disperser vendredi des manifestants à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, faisant quatre morts, dont un adolescent de 15 ans, et 620 blessés, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GAZA (Reuters) - Les soldats israéliens ont tiré à balles réelles et lancé des grenades lacrymogènes pour disperser vendredi des manifestants à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, faisant quatre morts, dont un adolescent de 15 ans, et 620 blessés, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes.