L'Iran à la recherche d’une issue politique en Syrie ?

Par

Même s’il ne paraît pas encore très crédible, le plan de paix pour la Syrie que l’Iran serait sur le point de proposer à l’ONU s’inscrit dans un contexte de grandes manœuvres diplomatiques, destinées à répondre à l’effondrement militaire du régime de Damas et à la nécessité de concentrer l’effort militaire de la rébellion et de ses alliés contre l’État islamique. Le point sur les tractations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hier pièce majeure de « l’Axe du mal » de George Bush, l’Iran semble décidé à lancer une grande offensive diplomatique régionale pour se débarrasser de cette image encombrante. Moins d’un mois après avoir signé à Vienne, avec les cinq membres du Conseil de sécurité et l’Allemagne, un accord historique sur la démilitarisation de son programme nucléaire qui ouvre la voie à son retour dans le concert des nations, la République islamique serait sur le point de proposer au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon un plan de son cru pour trouver une issue politique à la crise syrienne.