Amnistie présidentielle accordée aux rebelles au Soudan du Sud

Par
Le président sud-soudanais Salva Kiir a accordé une amnistie à tous les protagonistes de la guerre civile, et notamment au chef des rebelles Riek Machar, a annoncé la télévision publique, quelques jours après la signature d'un accord de paix.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JUBA (Reuters) - Le président sud-soudanais Salva Kiir a accordé une amnistie à tous les protagonistes de la guerre civile, et notamment au chef des rebelles Riek Machar, a annoncé la télévision publique, quelques jours après la signature d'un accord de paix.