L'état d'urgence déclaré en Equateur face à l'afflux de Vénézuéliens

Par
L'Equateur a déclaré mercredi l'état d'urgence dans trois de ses provinces du fait d'un nombre inhabituellement élevé du nombre de migrants vénézuéliens qui traversent la frontière avec la Colombie, dans le nord du pays, après avoir fui la crise économique et politique au Venezuela.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUITO (Reuters) - L'Equateur a déclaré mercredi l'état d'urgence dans trois de ses provinces du fait d'un nombre inhabituellement élevé du nombre de migrants vénézuéliens qui traversent la frontière avec la Colombie, dans le nord du pays, après avoir fui la crise économique et politique au Venezuela.