Colombie: Risques humanitaires du fait de combats dans le nord-est, selon Human Rights Watch

Par
Les combats entre groupes armés qui se disputent le contrôle du trafic de drogue dans le nord-est de la Colombie mettent en danger quelque 300.000 civils, cibles potentielles de violations des droits de l'homme, a déclaré jeudi l'association Human Rights Watch.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BOGOTA (Reuters) - Les combats entre groupes armés qui se disputent le contrôle du trafic de drogue dans le nord-est de la Colombie mettent en danger quelque 300.000 civils, cibles potentielles de violations des droits de l'homme, a déclaré jeudi l'association Human Rights Watch.