Equateur: Le gouvernement délocalisé sur fond de manifestations violentes

Par
Le président équatorien Lenin Moreno a ordonné mardi l'imposition d'un couvre-feu autour des bâtiments gouvernementaux, au sixième jour d'un mouvement de protestation contre des mesures d'austérité qui a basculé dans la violence et contraint l'administration à quitter Quito.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUITO (Reuters) - Le président équatorien Lenin Moreno a ordonné mardi l'imposition d'un couvre-feu autour des bâtiments gouvernementaux, au sixième jour d'un mouvement de protestation contre des mesures d'austérité qui a basculé dans la violence et contraint l'administration à quitter Quito.