Italie: Monti jette l'éponge face aux attaques du parti de Berlusconi

Par

Le président du Conseil italien Mario Monti a annoncé samedi son intention «irrévocable» de démissionner une fois approuvé le budget.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du Conseil italien Mario Monti a annoncé samedi soir son intention « irrévocable » de démissionner après le vote du budget, estimant que son gouvernement de techniciens avait été lâché par le Peuple de la liberté (PDL), le parti de Berlusconi.