En Grèce, des conditions d’accueil toujours inhumaines pour les réfugiés

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque dimanche, c’est lui qui lisait les psaumes en anglais à l’église des environs. Sur l’île orthodoxe de Lesbos, une petite communauté catholique a grandi ces dernières années avec la population des réfugiés et des employés des organisations internationales. Originaire du Cameroun, Jean-Paul A. s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi. Le container du centre d’accueil de Moria où vivait ce jeune homme de 24 ans n’était pas chauffé alors que le froid s’est abattu sur l’île grecque depuis quelques jours.