Les Etats-Unis peuvent-ils empêcher Israël de bombarder l'Iran?

Par et

« Il y a désormais 80 % de chances qu’Israël attaque l’Iran avant la fin de l’année », dit-on au Likoud. En cette année électorale américaine, il n'est pas sûr que Barack Obama puisse s'opposer à un gouvernement israélien déterminé à détruire les installations nucléaires iraniennes avant que Téhéran ne se dote de l’arme atomique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le déclenchement d’une guerre est toujours une affaire de calendrier, qu’il soit diplomatique, politique ou météorologique (l’invasion de l’Irak en 2003 devait se faire avant les grosses chaleurs et les vents de sables de l’été mésopotamien). Il peut aussi être technologique et électoral, comme on le voit en ce moment autour de la question du bombardement de l’Iran par Israël et les Etats-Unis, qui a resurgi avec vigueur ces dernières semaines.