Joute verbale entre l'Onu et la présidence philippine

Par
Le gouvernement philippin a dénoncé samedi des propos "irresponsables et irrespectueux" du Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, qui a mis en doute la santé mentale du président Rodrigo Duterte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MANILLE (Reuters) - Le gouvernement philippin a dénoncé samedi des propos "irresponsables et irrespectueux" du Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al Hussein, qui a mis en doute la santé mentale du président Rodrigo Duterte.