Abdelaziz Bouteflika rentre en Algérie sans calmer la colère

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ALGER/GENEVE (Reuters) - Le président Abdelaziz Bouteflika est rentré dimanche en Algérie après avoir passé deux semaines dans un hôpital de Genève, sans calmer pour autant la colère de ses compatriotes contre sa candidature à un cinquième mandat consécutif lors de la présidentielle du 18 avril.