En Hongrie et en Pologne, la télévision d’Etat oscille entre haine et manipulation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie), correspondant.– La télévision publique polonaise porte-t-elle une responsabilité dans la mort du maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz, poignardé sur scène lors du Téléthon polonais le 13 janvier ? Quiconque répond par l’affirmative s’expose à des poursuites de la Telewizja Polska, la TVP.