Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Par Carolin Emcke

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot, le Dictionnaire des frères Grimm dénombre aussi bien les exhibitions publiques et autres « jeux circassiens » que des scènes tapageuses, « lorsqu’on fait entrer un condamné ou qu’on procède à une exécution ». C’est cette dernière acception qui a donné naissance à l’idée de spectacle en tant qu’affaire ou épisode déplaisant (« un spectacle affligeant »).