Des chefs de l'EI capturés en Irak grâce à un téléphone portable

Par
Le téléphone portable d'Ismaïl al Eithaoui, dirigeant islamiste proche du "calife" Abou Bakr al Baghdadi, a permis de tendre un piège et de capturer quatre autres chefs du groupe Etat islamique (EI), a-t-on appris jeudi auprès du gouvernement irakien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Le téléphone portable d'Ismaïl al Eithaoui, dirigeant islamiste proche du "calife" Abou Bakr al Baghdadi, a permis de tendre un piège et de capturer quatre autres chefs du groupe Etat islamique (EI), a-t-on appris jeudi auprès du gouvernement irakien.