Paris s'attend à des discussions difficiles sur l'Iran

Par
La France, qui défend l'idée d'un accord plus large sur l'Iran après la décision américaine de se retirer du texte de 2015, s'attend à des discussions difficiles et à des avancées par à-coups dans les prochains mois entre les parties prenantes dans un contexte de regain de tensions dans la région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France, qui défend l'idée d'un accord plus large sur l'Iran après la décision américaine de se retirer du texte de 2015, s'attend à des discussions difficiles et à des avancées par à-coups dans les prochains mois entre les parties prenantes dans un contexte de regain de tensions dans la région.