Le vortex de déchets du Pacifique nord ferait trois fois la taille de la France

Une nouvelle étude vient de démontrer que le vortex de déchets du Pacifique nord, cette décharge flottante dans l’océan Pacifique entre Hawaï et la Californie, est 4 à 16 fois plus étendu que ce qui avait été précédemment estimé.

 

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Une nouvelle étude publiée dans la revue Scientific Reports vient de montrer que le vortex de déchets du Pacifique nord s’étendrait sur plus de 1,6 million de km², soit trois fois la taille de la France continentale. Cette surface est 4 à 16 fois supérieure aux estimations des précédentes études.

Le « vortex de déchets du Pacifique nord  » (Great pacific garbage patch, GPGP) correspond à une énorme masse d’ordures située dans l’océan Pacifique entre Hawaï et la Californie. Elle fait partie des cinq zones de déchets que l’on peut trouver dans cet océan et qui forment ce que l’on appelle le « 7e continent ». Découverte en 1997 par l’océanologue Charles J. Moore, la zone n’a cessé de croître sous l’effet des courants marins.

Les matières plastiques sont aujourd’hui un des plus grands fléaux mondiaux qui mettent en danger les espaces maritimes. On estime qu’à l’heure actuelle, 150 millions de tonnes de plastiques sont présentes dans les océans.

À lire ici sur le site de National Geographic




Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale