Thomas Lubanga condamné à 14 ans de prison par la justice internationale

Par

L'ancien chef de milice Thomas Lubanga a été condamné à 14 ans de prison par la Cour pénale internationale. Il a été reconnu coupable de crimes de guerre dans le nord-est de la République démocratique du Congo. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'ancien chef de milice Thomas Lubanga a été condamné à 14 ans de prison par la Cour pénale internationale. Il a été reconnu coupable de crimes de guerre dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). C'est la première condamnation du tribunal de La Haye depuis son entrée en fonction en 2003. Thomas Lubanga avait déjà été condamné en mars à 30 ans de prison pour crimes de guerre, à savoir l'utilisation d'enfants dans ses milices dans le cadre de la guerre civile du nord-est de la RDC. Une circonstance atténuante dans l'allégement de sa peine a néanmoins été retenue en faveur du fondateur de l'Union des patriotes congolais : « La coopération constante avec la Cour tout au long de la procédure alors que le comportement de l'accusation le soumettait à une pression constante et injustifiée », ont déclaré les juges tout en insistant sur la gravité de ces conscriptions d'enfants.