La présidence Trump chamboule les chaînes d’information en continu

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York, de notre correspondant.-  Donald Trump a une nouvelle fois piqué sa crise. Cette fois, sa tempête de tweets comportait quelques raffinements cruels, en représailles d’un crime de lèse-majesté commis par un talk show matinal, le fameux « Morning Joe » de la chaîne câblée MSNBC. Les deux présentateurs, Joe Scarborough et Mika Brzezinski, avaient eu l’audace d’ironiser sur une facétie égotique du président, en l’occurrence cette une de Time Magazine à sa gloire, dûment accrochée dans son club de Mar-a-Lago, qui s’était révélée un faux grossier.