Au moins 232 civils tués au Soudan du Sud, l'Onu évoque des crimes de guerre

Par
Les forces gouvernementales sud-soudanaises et leurs alliés ont tué au moins 232 civils et violé 120 femmes et jeunes filles dans des attaques qui pourraient s'apparenter à des crimes de guerre, a déclaré mardi le Haut commissariat de l'Onu aux droits de l'Homme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Les forces gouvernementales sud-soudanaises et leurs alliés ont tué au moins 232 civils et violé 120 femmes et jeunes filles dans des attaques qui pourraient s'apparenter à des crimes de guerre, a déclaré mardi le Haut commissariat de l'Onu aux droits de l'Homme.