Les Eaux Lagidzé, le cola préféré de Staline

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le géant américain Coca-Cola se raconte comme toute success story à l’américaine. Au début, il y a un homme qui a du courage et beaucoup d’imagination. Cette fois-ci, il s’appelle John Stith Pemberton et il est pharmacien.

À la fin de la guerre de Sécession, le pharmacien s’installe à Atlanta. Coca-Cola narre qu’« un après-midi, alors qu’il remue un liquide parfumé de couleur caramel, John Stith Pemberton obtient un breuvage qu’il s’empresse d’apporter, à quelques pas de là, à la pharmacie Jacob’s. La mixture y est alors diluée avec de l’eau gazeuse, puis proposée aux clients pour qu’ils la goûtent ».