«Allende est une icône universelle»

Par et Miguel Angel Villena

Quarante ans plus tard, Bartulín, médecin personnel et ami du président chilien, raconte le coup d’État de Pinochet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est passé dans l’Histoire, avec une majuscule, pour une seule photo. Danilo Bartulín est ce grand type brun à la moustache fournie que l’on voit derrière Salvador Allende, coiffé d’un casque et mitraillette en main, le 11 septembre 1973 dans le Palais de la Moneda, à Santiago. Cette image est restée comme l’un des symboles du XXe siècle, un emblème de la lutte pour la liberté. « La mitraillette était un cadeau de Fidel Castro », se souvient celui qui fut le médecin, l’ami et l’assistant du président chilien. « Elle portait une inscription qui disait : à Salvador Allende, compagnon d’armes. »