La Nasa et l’Agence spatiale européenne vont chercher ensemble les ondes gravitationnelles

Par

La Nasa va s’associer à la mission européenne Lisa pour chasser les ondes gravitationnelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Nasa va s’associer à la mission européenne Lisa pour chasser les ondes gravitationnelles, expose la revue Science. Ces ondes, infimes déformations de l’espace-temps qui se propagent à la vitesse de la lumière, ont été détectées pour la première fois en février dernier par l’observatoire Ligo aux États-Unis. Elles sont également recherchées par l’Agence spatiale européenne (ESA), qui a lancé une ambitieuse mission pour les capter dans l’espace. Cette mission, appelée Lisa, fait appel à trois vaisseaux spatiaux séparés, qui évoluent à des millions de kilomètres les uns des autres, de manière à former un gigantesque triangle. En mesurant très précisément les distances respectives entre les trois sommets du triangle, il serait possible de détecter les infimes contractions de l’espace-temps produites par des ondes gravitationnelles.