Irak, Syrie : la France navigue à vue

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Leur progression paraît inexorable. Vendredi 10 octobre, l’État islamique (EI) s’est emparé du quartier général des forces kurdes de Kobané, qui résiste depuis plus de trois semaines à l’invasion des djihadistes. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l’organisation occupait, vendredi, « au moins 40 % » de la ville du nord de la Syrie.