Migrants: La Grèce rend hommage au "héros de la mer Egée"

Par
Les Grecs ont rendu hommage mercredi au "héros de la mer Egée", qui aurait sauvé plus de 5.000 réfugiés pendant leur traversée entre la Turquie et Lesbos en 2015, au plus fort de la crise migratoire.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ATHENES (Reuters) - Les Grecs ont rendu hommage mercredi au "héros de la mer Egée", qui aurait sauvé plus de 5.000 réfugiés pendant leur traversée entre la Turquie et Lesbos en 2015, au plus fort de la crise migratoire.

Kyriakos Papadopoulos, lieutenant de la garde côtière qui est né et vivait sur l'île, est décédé mardi soir d'une crise cardiaque. Il était âgé de 44 ans, selon la presse grecque.

Pour Fotis Kouvelis, ministre grec de la Politique maritime et insulaire, il a "montré à l'Europe ce que signifient les valeurs d'humanité, de solidarité, d'égalité et de paix pour la Grèce. Il a montré et souligné la valeur de la vie humaine".

"Lesbos est aujourd'hui plus pauvre", écrit quant à lui le maire Spyros Galinos, sur Twitter.

L'île, située à six kilomètres des côtes turques, était la principale destination des demandeurs d'asile, dont beaucoup fuyaient les combats de Syrie. Près de 3.000 personnes arrivaient parfois en une journée, entassées dans des canots pneumatiques incapables de supporter leur poids.

Plusieurs centaines se sont noyées et beaucoup ont été portées disparues, mais les gardes-côtes en ont sauvé plusieurs milliers avec l'aide des pêcheurs locaux. Kyriakos Papadopoulos était également surnommé "l'ange gardien des réfugiés".

"Quand je regarde dans leurs yeux, je vois leurs souvenirs de la guerre. Ils viennent de la guerre. Ils fuient les bombes qui tombent sur leurs maisons", disait-il dans "4.1 Miles", qui a obtenu l'oscar du meilleur film documentaire en 2016.

Il était marié et père de deux filles.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale