Le résultat de la présidentielle américaine vu d'Alep

Par

En un article polyphonique et passionnant du quotidien beyrouthin L'Orient Le Jour, Caroline Hayek rend compte des réactions à l'élection de Donald Trump à Alep, dans les quartiers est et ouest de la deuxième ville, ravagée, de Syrie. On y entend des phrases du genre : « Personnellement, j’aime bien Trump, car il vous dit franchement qu’il vous hait, pas comme Obama. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette fois-ci, c'est Alep qui a regardé l'Amérique.