Moscou rejette les accusations américaines d'ingérences

Par
La Russie a une nouvelle fois rejeté jeudi les accusations américaines selon lesquelles le Kremlin se livrerait depuis près de vingt ans à des ingérences dans les affaires intérieures de pays étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - La Russie a une nouvelle fois rejeté jeudi les accusations américaines selon lesquelles le Kremlin se livrerait depuis près de vingt ans à des ingérences dans les affaires intérieures de pays étrangers.