Usul. De Hitler à Trump, le logiciel de l’extrême droite décrypté

Par Usul et Rémi Liechti
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

wink

Je ne comprends pas votre dernière ligne. Le peuple a peut-être besoin d'être représenté. La république ?

 

Superbe caricature !!!

Aux dernières nouvelles il était en réa pour cause de Covid-19.

A moins qu'il ait fait une réinfection, il en est sorti depuis septembre.

Je n’en sais rien, je n’avais que la nouvelle de son entrée. C’est bien pour lui, s’il en est sorti.

Ahahah...Ferrand était en visite de courtoisie à Plougastel-daoulas the last week (une rade à traverser pour fouler Brest...et ses "anciens locaux mutualistes")Chez des ostréiculteurs...forts sympathiques par ailleurs,qui déballent chaque semaine leur p'te entreprise.Le terroir, y a que ça de biennnnn.

La liste est trop longue

Plus de 50% qui sont au gouvernement ou conseiller à Macron son ou on été mis en examen et pour eux la justice prend son temps comme beaucoup à droite 

Je suis opposé aux insultes. En plus, elles servent paradoxalement à celui que vous insultez, le posant en victime de quolibets, et non une critique sur le fond.

Pour qui a les moyens graphiques, il vaudrait mieux lui opposer une caricature semblable, avec Macron comme vedette

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Et avec comme légende " Le Capital c'est moi ! ", façon " Ce que je veux, c'est que vous alliez faire gagner notre projet ".

Le photomontage exposé par Meta est une insulte. Mais cela ne vous dérange pas.

La haine obsessionnelle, ça se soigne.

Vous pensez à quels autres mouvements populistes ? undecided

Vous n’en n’avez pas marre d’être bête ? Ah je sais vous avez un paquet de doliprane avec vous 

Et KOHLER ?

ET DUPONT MORETTI ?

La france c’est meta

Visiblement, il y en a qui ont du mal à capituler devant la connerie. Ils capitalisent même dessus.

Un élu du RN ou un élu de l'FI ou tous les deux, et les élus des autres partis ils aussi représentante la république, disons que tout élu peux dire "la république c'est moi" quand les policier les énervent, c'est bizarre Balkani ne doit pas être au currant. 

Merci pour le lien. Un bon billet que naturellement je recommande.

Tous les mouvements populaires,  et pas votre méprisant populistes, ne sont pas racistes, suprémacistes, fachos ou nazi. Pas d 'amalgame M. ou Mme

 

C'est pas "une enceinte démocratique", le siège de lfi ? Ah ben merde alors !

C’est vrai aussi.

@ Pascal Levoyer

Et puis effectivement lire l'excellent Johann Chapoutot. On en ressort beaucoup moins crédule au sujet de l'exception nazi particulièrement lorsqu'on apprend le parcours des dignitaires nazis après la guerre et singulièrement dans le management. Chapoutot est un historien....conséquent.

Ce n’est pas du tout l’avis de François Delpla qui, lui, n’est pas un historien des idées :

https://blogs.mediapart.fr/francois-delpla/blog/100520/au-dossier-du-livre-libres-dobeir-de-j-chapoutot

https://blogs.mediapart.fr/francois-delpla/blog/170820/libres-dobeir-de-johann-chapoutot

https://blogs.mediapart.fr/francois-delpla/blog/060220/johann-chapoutot-un-historien-la-croisee-des-chemins

En effet ce n'est pas la même historiographie, et je dois avouer que la critique très sommaire de Delpla me laisse tout à fait indifférent.

Mais peut-être pas celle du "saccageur" Thibault Le Texier, « La reductio ad Hitlerum de J. Chapoutot : quand l’idéologie l’emporte sur la rigueur historique », in Revue d’histoire moderne et contemporaine.

Je viens de voir que cette recension (argumentée au possible) est encore grevée de droits. Je l’ai en pdf, si elle vous intéresse, je vous l’envoie en mp.

Très marrant et quand même un peu ressemblant.

TRUMP , Hitler etc.. ce sont évidemment des "idées" , des couleurs politiques mais ce sont , avant tout , comme pour tous les Dictateurs , de droite comme de gauche car il y en a aussi , un ego surdimentionné, un "no limit" caractériel , un égoïsme presque surnaturel , une absence totale de considération pour les êtres humains.

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Il n'y a pas de traitement sauf le doliprane ! 

Notre salut c'est le confinement et le vaccin.

le Soutien ne prend pas T( pour votre gouverne).

Sinon le criminel fascisant : vous voulez parler de Patrick BUISSON , conseiller spécial de SARKOZY pendant son mandat élyséen .

Lequel Buisson ardent facho, ex de Minute et proche de Le Pen, a été décoré de la légion d'honneur par Bismuth en présence de votre dévoué serviteur Jean Luc Mélenchon.

Lors d'une interview chez J.J Bourdin, il a dû admettre sous l'insistance du journaliste, s'être bien rendu à ce rdv sous le prétexte imparable qu'il ne refusait jamais une invitation.

Une photo immortalisant ce moment aurait été du meilleur effet.

richardsilverstein4
 USA - "MAGA rally" et drapeau israélien

Dans les rassemblements des factieux pro Trump, drapeau israélien et néo-nazis coexistent... Explications par Richard Silverstein, journaliste américain et créateur du blog Tikun Olam.

https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/031120/israel-le-modele-du-gouvernement-rn-lrlrem

https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/100121/occupation-coloniale

macrontrump2

Le « cher Bibi » à son donald macron va bien ?

Il n'y a pas que les voisins mais, les politiques et surtout eux a l'intérieur de leurs propres pays.

C'est logique par exemple ce chômage qui détruit tout depuis plus de 40 ans ? Cette course immonde au fric avec abandon des sévices publics ? L'extréme droite joue sur du beurre.

Meta, mets ta cagoule !

parce-qu’il le vaut bien.

Pas d'ac' avec Chapoutot: La Sécu c'est pas pour conjurer le nazisme, c'est pour conjurer le bolchevisme, la Sécu c'est une carotte laissée par le patronat (craignant le reste d'armes des Résistants) pour se garder le peuple contre l'URSS.
Sans la menace bolchevique ou la résistance populaire armée, le CNR (même corrompu comme il a été) aurait été éliminé.

Compagnie Nationale du Rhône ?

A la mort de Jean Moulin, la démocratie, la souveraineté du peuple, a été enlevée du programme du CNR par De Gaulle, pour en faire un républicanisme;
cela a aussi profité au Parti Communiste Français pour qui la souveraineté devait revenir au parti et non au peuple.
Une source est par un stalinien français (me souviens plus immédiatement), mais qui bien sûr n'incrimine que De Gaulle.

@Fabien Vince (16h51)

Ce que vous écrivez n'a rien à voir avec de la corruption.

Lisez donc le programme du CNR, vous verrez qu'on serait super heureux de pouvoir le mettre en œuvre.

Mais bien sûr que de Gaulle et la droite ont commencé à le détruire dès la Libération. Ce qui ne signifie pas que ses membres étaient corrompus : ça signifie que ce programme était inacceptable pour la droite et les puissances d'argent.

Non, AVANT la libération, immédiatement à la mort de Jean Moulin, De Gaulle en a profité pour caviarder le programme, pour supprimer tout pouvoir du peuple (et non des bourges élus).
Si vous aviez lu le CNR juste avant la mort de Jean Moulin, vous auriez peut-être été encore plus heureux (sauf si vous êtes républicain, pour le pouvoir de "représentants").

Bonjour,

Ce n'est pas ce qu'écrivait Claude Bourdet dans son livre "L'aventure incertaine" (Stock, 1975).

Claude Bourdet ne portait pourtant pas de Gaule dans son cœur et l'égratigne largement. Il fut un des acteurs de premier plan de la Résistance, puis de la gauche, jusqu'à sa mort.

Mais je serais intéressé d'en savoir plus : pouvez-vous m'indiquer d'où vous tenez ces informations ?

 

  • Nouveau
  • 11/01/2021 13:33
  • Par

Ce qu'ils ont en commun  , ce sont les multinationales et les banques qui les soutiennent ...

 

 

Eueuh...vous voulez parler des néolibéraux (Macron, Merkel, Fillon, Bertrand etc) et des fachos ? Les hauts patrons et la finance méprisent des gens comme Le Pen ou Trump. Ils ont certes apprécié que les Républicains, soutenus par Trump, réduisent leurs impôts (belle réussite boursière sous Trump), mais vu le scandale, sont en train de se barrer.

Déjà, certaines entreprises ont dit qu'elles ne financeraient plus aucun élu Républicain qui a soutenu les prétentions de Trump lors de la certification au Capitole. Une association de golf qui organise un championnat vient de dire qu'il ne le ferait plus dans un terrain appartenant à Trump.

Certes, fondamentalement, ces hauts patrons n'ont rien contre le fascisme, si cela reste bon pour leurs profits. Mais c'est faute de mieux, comme roue de secours quand les dirigeants néolibéraux (Clinton, Cameron en UK) sont dépassés. Car aujourd'hui, l'image de marque est important, et s'acoquiner avec ces dirigeants est dangereux pour ces grandes entreprises, et même pour la finance.

Bien évidemment, leur mépris et leur crainte (pour les bénéfices) suscités par l'extrême-droite n'a rien à voir avec leur rejet total et définitif envers toute forme de progressisme social (la gauche). Seuls les néolibéraux de gauche (Hollande, Valls, Royal, Cazeneuve...) trouvent grâce à leurs yeux.

Parlant de physique, les fachos qui ont pris d'assaut la Maison Blanche, ont plus le look de hippies attardés. A l'opposé de l'image habituelle des nazis. L'habit ne fait pas le moine comme on dit.

@ GRRRR : c'est pas gagné !

@ Anita Daniel : Je suis en train de lire ... ""La  Poudrière" de J.M. Décugis ...."  Je me croyais passablement au courant de ce qui se passe dans notre monde car je lis beaucoup et n'étais pas plus tranquille que ça mais au fil des pages je reconnais que j'étais bien en deçà de la vérité et découvre que le danger est immense ... bien plus grand encore. Si tous ici avez 18 euros à dépenser je vous en conseille la lecture.              Nous avons de très bons journalistes chez nous et sur Mediapart et ailleurs. 

136106662-3659443320800743-6245038420274730451-n

""""n’était-ce pas précisément parce que leurs voisins et adversaires n’avaient pas pris au sérieux ce que racontaient ces personnages grotesques ?"""

En 40, les nazis n'avaient pas la boule à zéro, pas plus qu'ils exhibaient des tatouages le long de leurs bras. Par contre, les rangers et le surnombre de drapeaux flottant devant le Capitole demeurent. Sans compter le niveau de leur QI qui est effrayant. Etre dans l'incapacité de prendre du recul face aux propos tenus par un type qui a pris sa présidence pour un show téléréalité, c'est particulièrement dramatique.

Quant à épiloguer à longueur de journée sur la suspension du compte de TRUMP par FACEBOOK et TWITTER, j'avoue ne pas bien comprendre l'attitude des uns et des autres. A l'instar de MEDIAPART (site payant) qui efface les commentaires insultants, antisémites, il paraît donc logique que ces deux gaffas aient supprimé le compte de TRUMP. Après tout, n'oublions pas que MACRON et bien d'autres dans l'UE voulaient traduire devant les tribunaux FACEBOOK et TWITTER s'ils ne fermaient pas les comptes des TERRORISTES ISLAMIQUES.

Ou alors, que FACEBOOK et TWITTER tombent dans le domaine public.

Oui c'est ce que fait le parti communiste chinois en ce moment une bone idée.

'Parlant de physique, les fachos qui ont pris d'assaut la Maison Blanche, ont plus le look de hippies attardés. A l'opposé de l'image habituelle des nazis. L'habit ne fait pas le moine comme on dit.'

Cela dépend des quels, à mon avis il n'y avait pas vraiment des hippies retardées, en fait beaucoup avait le look de ce qu'ils sont c'est à dire des beaufs fascistes membres de milices d'extrême droite.

https://images.sudouest.fr/2021/01/16/6002b83c66a4bd253f392e5a/widescreen/1000x500/sur-cette-photo-un-homme.jpg

 

 

 

https://www.sciencesetavenir.fr/assets/img/2021/01/11/cover-r4x3w1000-5ffe059bc106d-les-violences-du-capitole-annoncent-un-encadrement-plus.jpg

L'ascension d'Hitler,

entre autre,  les aides financières et techniques ( du genre ancêtre de l'ordinateur qui fonctionnait avec les carte perforées)  ont déjà été diffusées et rediffusées... sur les chaînes publiques allemandes.

 

"Bombes de propagande, car nul besoin de ces bombes pour gagner sur le Japon, exsangue"
Vous en êtes sur ?

C'est bien avant février 33 que le capitalisme à outrance a commencé à soutenir Hitler...

Qui a payé sa campagne, son logement, ses voyages en avions...car lui se déplaçait en avion alors que ses concurrents étaient en train...

Un agent orange ?

Ils manquent des 0, il est responsable d'une bonne partie des 370,000+ mort due au covid aux US

Vous savez ce que je pense du monsieur ? je le vois capable de s'envoler, en douce, par une nuit sans lune avec l'avion mis à sa disposition par l'Etat, vers une destination amie et ce au nez et à la barbe de la justice de son pays .... il n'est pas homme à accepter à répondre à la justice, payer ses dettes et moisir dans les geôles US.   la destination amie ? la Russie ! 

a qui ce grand patriote pourra monnayer ses secrets défense dans l'espoir de pourrir la présidence Biden, et qu'importent les dommages collatéraux…

Je n'ai pas osé l'exprimer moi-même .... merci pour ce complément !

Sans aucun doute...

De plus, devriez  suivre il montera ses  Trump Tower...ou des golfs

Ce type là monnaie tout...

Répondre à la métastase du gvt est lui donner de l'importance. 

Qu'il cire les pompes d'apprentis petainistes de salon, avec leur chef d'opérette mal appris à l'a comedia dell'arte 

 

Je recommande également la lecture de Victor Klemperer.

Son ouvrage "  LTI  " est un résumé de son journal publié en deux volumes  aux éditions du Seuil.

Mes soldats de papier. Journal (1933-1941)

Je veux témoigner jusqu'au bout. Journal (1942-1945)

Cs ouvrages sont utiles pour analyser l'actualité.

La loi sur la sécurité globale - tant son intitulé que son argumentation - fait écho aux analyses de Klemperer dans LTI.

 

  • Nouveau
  • 11/01/2021 14:07
  • Par

Bien la nouvelle coiffure à la Marge Simpson smile

  • Nouveau
  • 11/01/2021 14:21
  • Par

"Adolf Hitler convoquait la mythologie nordique mais il méprisait tout ce mysticisme païen autour du nazisme. En revanche, certains dignitaires nazis cherchaient à recréer une religion germanique, et Heinrich Himmler, le chef de la SS, se passionnait pour la sorcellerie et les sciences occultes." (Stéphane François, historien et politologue, spécialiste des droites radicales). 

Les points communs entre Trump et Hitler sont si extrapolés, que cette comparaison me semble insensée. Je vois également un risque qui pourrait faire le jeu des néo-nazis : relativiser la barbarie nazie (probablement la plus accomplie de l'histoire de l'humanité avec la barbarie engendrée par les mises en pratique de l'utopie communiste au cours du siècle précédent). 

Ce sont bien des illuminés dont une partie se revendique effectivement nazie mais qui ne représentent aucun danger pour la démocratie américaine, contrairement à certaines élucubrations de journalistes et contrairement au national-socialisme qui s'est infiltré puissamment dans toute la société allemande avec la complicité d'une partie de ses élites de toutes catégories. 

Rappelons aussi que le nazisme aurait sans doute pu être contré, sans la lâcheté et le manque de clairvoyance de l'Europe, notamment la France, face à l'annonce du péril nazi qu'aucun gouvernement n'avait eu le courage de regarder en face et combattre, bien avant la seconde guerre mondiale. Une fois encore, on voit bien à travers cet exemple supplémentaire, l'incongruïté de cette comparaison, presque une offense faite à toutes les victimes du nazisme... 

Il aurait été plus judicieux de montrer comment Hitler a été aidé par les Américains avant la seconde guerre mondiale. On y verrait probablement mieux les empreintes de l'extrême droite non pas chez ces illuminés, mais dans une partie de l'élite américaine économique. 

Il n'empêche qu'il y a eu 5 morts et cela est intolérable. Ces illuminés doivent donc être punis pour leur contribution à ce drame. La responsabilité de Trump doit également faire l'objet d'une enquête impartiale et rigoureuse, avec à la clé son éventuelle condamnation juridique. 

Bon après-midi. 

Soutenir le Nazisme pour contrer le Communisme au bénéfice du Capitalisme ?

Condamner et dénoncer tout ce qui doit l'être ! 

Sans opposer les deux barbaries, avec la volonté d'en relativiser l'autre. Une barbarie restera toujours une barbarie, quel que soit le plan prémédité, vous m'avez compris, j'espère... wink 

Bon après-midi. 

Ce n'est pas ce que les Américains ont fait en AMERIQUE DU SUD pour contrer partout le communisme, en instaurant à la place des fachos ?

Bonne soirée

  • Nouveau
  • 11/01/2021 14:53
  • Par

Donc, pour vous, la symbolique de l’efféminée c’est ses cheveux montés en choucroute sur la tête...

Sinon, vous dites que tout le monde est choqué par la prise du Capitole, pas moi. Comme l’impression qu’il s’agit d’une prise par des Gilets Jaunes de l’Élysée qui aurait réussi. Par ailleurs, lors de luttes, c’est un grand classique que d’aller s’inviter dans les lieux de pouvoir. Enfin, n’est-ce pas là une métaphore de la perte de prestige culturel et économique de ce pays ?

Avec force images de Zemmour vous en venez à un moment à parler de « minorités extérieures » qui seraient à combattre pour ces gens de droite extrême. Sauf que ce Zemmour, si vous l’écoutez le soir en télé, comme il le répète souvent, vous allez pouvoir l’entendre, hors mis ses diatribes contre l’immigration, il dégoise pas mal sur les minorités de type combat féministe ou LGBT, en rien des minorités extérieures, mais bel et bien parties intégrantes de la population du pays.

Pour terminer ce titre d’article/entretien dans Le Parisien du jour  : « « Je ne suis pas précisément un homme de gauche » »

C’est Frank Ferrand qui s’exprime, à l’occasion de son « débarquement » sur CNews et l’attribution d’une chronique dans Valeurs Actuelles.

Il est historien de son état. 

C’est drôle comme dans le monde médiatique ce type d’individu rencontre des facilités pour s’exprimer en public. 
Faut-il en conclure qu’à un moment ou un autre, le Palais Bourbon va se Capitoliser ?
Je n’en serais pas étonné... 

Non, Franck Ferrand n’est pas un historien. C’est un animateur médias audiovisuels qui parle de l’histoire. Un autre Stéphane Bern, tout simplement. Comme beaucoup des élèves de Sciences Po il se prend pour un historien, un économiste, … suivant ce qui les arrange. Ils peuvent parler de tout, c’est vrai et donc de n’importe quoi. Soyons francs : les conséquences sur la vie des français des (nombreuses) erreurs de ces personnages vis à vis d’un vrai savoir scientifique, ces conséquences sont infiniment plus faibles que celles de la litanie d’énarques qui se prennent pour des économistes !

 

Franck Ferrand  :

Son succès se fonde, pour les historiens William Blanc, Aurore Chéry et Christophe Naudin, « sur la résolution de prétendues énigmes historiques, avec un vocabulaire se rapprochant souvent de celui des adeptes du complot en tout genre »10 : au côté d'auteurs tels que le comédien Lorànt Deutsch et le journaliste Jean Sévillia adeptes du « roman national », il « se place en défenseur de la vérité historique […] que cacheraient des institutions fantasmées, particulièrement l'Université et l'Éducation nationale »11.

Il rejoint la chaîne bolloréenne CNEWS. Ca promet.

 

Comme l’impression qu’il s’agit d’une prise par des Gilets Jaunes de l’Élysée qui aurait réussi. 

les GJ n'avaient pas le désir de s'emparer de l'Élysée, ils n'avaient que le désir d'aller chercher celui qui les avait inviter à venir le chercher.

’est un grand classique que d’aller s’inviter dans les lieux de pouvoir. 

 Cela ne concerne pas les GJ ...encore une fois pour les Qi triple zéros...Macron nous a invité à venir le chercher...

Donc amalgamer les GJ à toutes tentatives de s'emparer d'un lieu de pouvoir est abjecte.

Oui, on peut jouer sur les mots, n’empêche ils ont fait une marche sur l’Élysée, que se serait-il passé si la police avait été aussi facile à contourner que celle du Capitole ?

Lorsque je parle du grand classique d’aller s’inviter dans les lieux de pouvoir, je ne fais pas référence directement aux Gilets Jaune, mais aux luttes au travers des âges qui ont eu ce type d’action protestataire.

Bref, ne soyez pas mono-maniaque es Gilets Jaunes. Merci.

Le problème... Je suis un GJ et je n'admai pas que l'on m' amalgame aux ordures...surtout quand ces ordures agissent sur ordres.

Si vous ne voulez pas faire de référence directement aux GJ...alors pourquoi le faite vous...ne les nommez pas...

Jean-Luc LUMEN Terrien de Bouzonville Moselle

Donc, j’avais bien compris, vous êtes un Gilet Jaune, ok. Je vous invite alors à ne pas faire comme les insoumis avec Meta lorsqu’il propose en début de fil de commentaire la caricature avec Mélenchon, ce n’est qu’un trait d’humour, rien de plus, ni de moins.

Pour ce qui est de ma référence aux Gilets Jaunes quant aux événements du Capitole, il ne s’agit pas de dire qu’ils sont de la même mouvance ; je me place au niveau de celle ou celui qui est engagé dans une lutte, sans aucun regard sur les motivations, juste l’inaction en elle-même.

Enfin, vous aurez remarqué qu’après avoir fait référence aux Gilets Jaunes je mets un point, la phrase est finie et je commence la suivante par l’expression « par ailleurs », façon de dire que je parle d’autre chose qui est en dehors des Gilets Jaunes.

Ne me prêtez pas un quelconque dénigrement des Gilets Jaune qui est complètement absent de ma part. Merci

 

" tout ce que trouve à faire Mac'Rond et sa bande, c'est d'accuser JLM. "

Toujours aussi perspicaces.

Comme pour la gestion de la COVID (masques, tests, vaccins, variants, ...), de la recherche publique, de la santé publique, des hôpitaux, de l'éducation nationale, ...

 

Théodule et consort,merci,vous avez un bel effet sur mon tube digestif...le second cerveau,non?

Il rigole et réfléchit tout mêlé qu'il est!

"All what is required for evil to triumph is for good men to do nothing" Edmund Burke. 

A force de banaliser l'inacceptable, a petite dose, a petites avancees, le risque est que l'on se reveille un jour avec  l'inacceptable comme realite quotidienne.

Cf la fable de la grenouille...

C'est ce qu'on fait les hommes et femmes politiques Republicains, et bien d'autres en privilegiant d'abord leurs interets depuis quatre ans et en soutenant un personnage aussi grotesque et mentalement derange que Trump. 

  • Nouveau
  • 11/01/2021 15:55
  • Par

Bizarre, Macron n'est pas blond.

Pourtant il ressemble de plus en plus à un néo-nazi de la finance internationale, grignotant peu à peu les lois pour organiser la mise au pas à l'occasion d'un épidémie qu'il a favorisée par l'inaction et le mensonge de ses ministres, n'hésitant pas à faire crever les yeux des miséreux, copinant avec les multinationales et leurs patrons les moins recommandables...

Mais il ressemble à un bobo donc il ne peut être mauvais ! Du moment qu'on est poli, on le droit de faire toutes les saloperies possibles. C'est ça le savoir-vivre version bobo, fausse gauche et droite traditionnelle. Ils sont tous d'accord sur ce point. La politesse c'est le plus important chez un chef !

Il y a quelques années une image montrant Macron avec un brassard nazi avait du être retirée... Finalement, ce n'était peut être pas une mauvaise caricature.

 

Très bon, vivement le prochain numéro!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

C'est assez amusant que des gens qui ont veauté et incités la gauche a veauter macron  qu'ils traitent   maintenant eux-mêmes de fasciste.... Donnent encore des conseils sans pudeur sur ce qu'il faudrait faire pour éviter le fascisme.

N'oublions pas cette petite erreur est la responsable de dizaines d'éborgnés de centaines d'éclopés plus ou moins grièvement et de milliers d'heures au commissariat. A quand un "mea culpa" sincère de ces brillants analystes comme celui de Céline revenant d'URSS.

Quand ces gens là parle de fascisme à propos des américains ennemis - tout de même - des tortionnaires d'ASSANGE , SNOWDEN et MANNING et de milliers d'irakiens et des bénéfices records des 1%  il serait temps de comprendre  que toutes ces belles images d'un pseudo- coup d'état ne sont que des IMAGES arrangées par des médias aux mains des spécialistes de la communication spectaculaire chargées d'inverser  la réalité ( lire..Debord, Baudrillard..Anders, Boorstin) payés par les milliardaires et leurs séides "démocrates".

La réalité n'est pas dans les images sélectionnées et decontextualisées  mais dans la peur qu'un pouvoir américain totalitaire ait montré une fragilité surprenante. LE roi républicain est apparut tout nu, à poil....

Le "fascisme" dont se repaissent  ceux qui ont voté pour un fasciste, c'est une classe ouvrière américaine en une nouvelle guerre de Sécession pour se libérer  du nouvel esclavage libéral.

 

  • Nouveau
  • 11/01/2021 18:26
  • Par

Rien qu'avec le livre Mein Kampf...Tous ceux qui savaient lire*...comprendre le sens des mots... ne pouvaient ignorer ce qui allait arriver et leur arriver, si Hitler venait au pouvoir.

Le...mais ce ne sont que des paroles...pas mal ont compris un peu tard, que ce n'était pas que des paroles...

Sans oublier...si la France avait eu un service de renseignements digne de ce nom...

Bref, rien de pire que de sous-estimer quelqu'un

* même les traductions

Oui et apprendre a bien traduire le mandarin, en ce moment je trouve indispensable, bon appartement ils ont commence a nous aider.

"La langue chinoise a été intégrée dans les systèmes d'éducation nationaux de plus de 70 pays, a déclaré lundi le vice-ministre chinois de l'Education Tian Xuejun."

  • Nouveau
  • 11/01/2021 19:54
  • Par

lrn-lrem-lr-rn

La dynamique de la violence sexualisée

 

Herbert Marcuse et d'autres sociologues allemands de l'école de Francfort comparaient déjà dans les années 50 à 70 les États-Unis à l'Allemagne Nazi, ou plus exactement, ils expliquaient pourquoi les États-Unis était sans doute le pays où le contexte sociologique était le plus propice pour y voir apparaître un phénomène commun au nazisme en Allemagne. Ils avaient affiné leurs analyses en y incluant la dynamique capitaliste et la société de consommation. Ils avaient alimenté la réflexion d'une jeunesse en résistance dans les années 60 et 70 et avaient été la source théorique de nombreux mouvements de contestation.

Malheureusement, aujourd'hui, cette civilisation où l'on glorifie à outrance les pulsions érotiques pour dynamiser l'économie arrive à une violence paroxysmique. Un combat a été perdu en Amérique et la victoire de Reagan avait marqué le succès du totalitarisme, de la consommation outrancière, de l'argent Roi, du racisme et de la violence sexualisée. Trump est un véritable produit de cette civilisation de la violence capitaliste sexualisée et raciste. La crise civilisationnelle créée au cours des 60 dernières année par une dynamique sociale et économique principalement construite sur la pulsion sexualisée n'a fait qu'aggraver la violence sexualisée et le racisme.

Racisme et sexe sont exacerbés par un système "d'excitation permanente" au dépend de la raison et souvent soutenu par des "idiots utiles". La plus grande des aliénations se situe dans cette exploitation de la violence sexualisée.

Il n'est pas étonnant qu'un nouveau mouvement féministe prenne de l'ampleur actuellement parce que les femmes sont le principal produit sexualisé de la civilisation de la violence sexuelle marchande. Les femmes sont dans ce système considérées comme une matière première et comme une source énergétique pour nourrir le moteur sexuel. Elles sont dans ce sens, les principales victimes,  de cette civilisation de la violence sexualisée.

Elles sont une matière première au même titre que le fer, l'uranium, ou le pétrole, elles sont considérées comme une marchandise servant à produire de la violence sexualisée nécessaire à l'entretien d'une société de consommation et à sa dynamique capitaliste. Le racisme, quant à lui, est un résidu de l'histoire impérialiste, d'une autre époque où la dynamique capitaliste était construire sur la conquête de territoire et de richesse (ce qui a permis l'émergence de la société de consommation).

Mais cette conjugaison de la violence sexuelle et du racisme est très ancienne. Elle a toujours été le moteur de tout conflit, de toute guerre : "Si vous prenez cette ville fortifiée, je vous autorise à piller et à violer les femmes ainsi qu'à faire de tous les enfants vos esclaves." (entendu dans "The great battle", film du Sud Coréen Kim Kwang-sik).   Ainsi parlait un barbare pour motiver ces troupes, le capitalisme fonctionne selon le même principe, il a même fait du principe de la violence sexualisée sa dynamique structurante. Elle est le cœur du système.

Voilà un sous-produit de Paul B. ! La violence sexualisée n'existait pas au goulag, c'est bien connu.

En résumé...rien de nouveau sous le soleil. Le "féminisme" un ersatz du libéralisme.

l

Les auteurs dont je parle critiquaient tout autant le totalitarisme de nos sociétés capitalistes que celle du totalitarisme soviétique si c'est de ça dont vous voulez parler. Concernant l'URSS ils parlaient de "Capitalisme d'Etat", la différence étant qu'en Union Soviétique la violence sexualisée n'était pas nécessaire pour faire fonctionner l'économie (ce qui ne signifie pas qu'il n'y avait pas de violence) Après, lisez-les, sinon on ne pourra pas vraiment en parler. Marcuse : en résumé, ici.

Sur l'école de Francfort ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Francfort

 

Sur la théorie critique ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_critique

Sur Adorno ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_W._Adorno

Pour rappel tous ces auteurs ont connu la montée du nazisme en Allemagne, la deuxième guerre mondiale et les déportations, pour certains d'entre-eux la première guerre mondiale aussi. Ils se sont réfugiés aux États-Unis et ont donc bien connu ce pays et ont pu l'observer de près, loin des clichés. Ils ont beaucoup influencé les mouvements étudiants américains dans les années 50 et 60. Je dirais qu'ils avaient une acuité et un regard sur le monde d'une grande lucidité et étaient sans doute obsédées par les horreurs dont ils avaient été témoins.

Bon travail et bonne lecture on en reparlera quand vous aurez fait l'effort d'essayer de comprendre. Tout ce que ces gens ont voulu dire c'est que nous allons droit à une autre boucherie si nous ne faisons rien pour briser ce qui produit des gens prêts à suivre un meurtrier de masse.

l'Ecole de Francfort et Marcuse datent et n'agitent plus les campus arrière-garde de la révolution des campus.

La révolution des campus américains a formé une génération de traiders et d'interventionnisme humanitaires. Le marxisme comme la psychanalyse sont les idéologies officielles du libéralisme-libertaire.

Vous êtes totalement pollués par les clichés et les confusions que les mass médias diffusent depuis des décennies. Vous faites des confusions totales. L'Ecole de Francfort n'a jamais été "abandonnée", tous les chercheurs sérieux y font encore référence. Même si leurs théories sont parfois, pas toujours, quelques peu obsolètes aujourd'hui car les sciences progressent toujours. Obsolètes, ne veut pas dire "invalidés"... Bref, vous dites vraiment n'importe-quoi...

Justement, Marcuse opère une critique de l'utilisation de la psychanalyse par le Kapital en  fabricant une conception plus sociologique. Et dire que Marcuse est "marxiste" comme sur Wikipedia, est erroné. Un communiste est marxiste, Marcuse est avant tout un sociologue critique ayant comme éthique l'émancipation; Trop ancien et plus opératoire ? Possible, mais l’École de Francfort a laissé une une empreinte indélébile chez tous les grands chercheurs contemporains qui ne font pas de l'individualisme méthodologique leur modus operandi exclusif en ignorant tous les autres ou en les critiquant sans les connaître avec comme seule justification que ces approches seraient quasiment des métaphysiques sociales déconnectées du terrain. Je trouve au contraire qu'ils offraient un regard sur le monde avec une bien plus grande acuité que beaucoup de sociologues qui auscultent la société avec un microscope ne percevant plus que des particularismes dont ils ne parviennent plus à voir les articulations avec le tout ni même les moteurs idéologiques et qui manquent cruellement d'un regard réflexif.

Merci pour ces rappels.

La peur du communisme engendrée par la croyance religieuse d’une partie des protestants que, plus ils ont d’argent, plus ils sont aimés de Dieu. 
la réforme contre l’hypocrisie du catholicisme a aboutit à l’inverse , l’adoration du Veau d’or, ce qui revient au même...

La nature humaine est plus forte que tous les régimes politiques passés ou à venir. 
Soit on en tient compte et on vote pour un régime qui équilibre les forces, soit on plonge dedans avec délice comme beaucoup....

ceux qui avaient du pognon

ceux qui n’en avaient pas...

co Prevert

 

La comparaison entre  l'époque indigente que nous vivons et celle précédant la montée du nazisme est intéressante à plus d'un titre. Car, pour bien spécifier l’escroquerie qui s’est jouée ce 6 janvier 2020, on doit la rattacher à une farce similaire qui s’était jouée en Allemagne en 1932 : L’incendie du Reichstag  ne fût-elle pas le premier acte de la barbarie du nazisme ? On doit aussi se rappeler que la prise du pouvoir par Hitler a été une mise en scène préparée pendant environ 15 ans avec une main mise totale sur les médias qui ont contribué à l'abrutissement des gens et à l'évidement de leur conscience.

La campagne médiatique qui a permis à Hitler de prendre le pouvoir, avec la barbarie que l’on connait pour l’humanité, est la même que livrent aujourd’hui les médias dominants et les intellos chasseurs de "désintox" et d’idées "complotistes". Le capitalisme, dans sa phase sauvage, ne fait que s’orienter vers sa face indigente. C'est toujours le cas quand le système dominant n’a plus de repères solides et vacille sur ses bases. Il faut pour cela traquer ceux qui invitent à réfléchir pour mieux faciliter la transformation du monde. Cette transformation indigente semble suivre une règle de trois pour aboutir à la TRANS-Formation finale :

  • Trans-Génétique (OGM, ARN-Guide-CRISPR-Cas9 ) ,
  • Trans-Genre ;
  • Trans-Humanisme.

Qu'on ne s'y méprenne guère !Ce sont des éléments d’une même structure livrée en pièces détachables pour le grand rêve de l’Humanité Augmentée par Indigence Automatisée.

Mwee tu m’as l’air justement dans un état de phantasmagorie complotiste assez avancé . Libre à toi de traiter les intellos de nazis, tes camarades de jeu incluent même les scientifiques dans le lot ,  mais je pense que tu inverses un peu le problème .

Bon, admettons que mon état de "phasntamagorie" soit réel, est-ce que cela infirme le fait que cette époque qui voit proliférer des chasseurs de désintoxication est semblable à d'autres temps indigents comme ceux des chasseurs d'hérétiques du temps de l'inquisition ? des chasseurs de communistes du temps de McCarthy ?  N'est-il pas fondé de soupçonner une injonction totalitaire dans l'alignement des Politiques, des Médias et des Experts, agissant comme de véritables PME du capitalisme sauvage, à nous présenter une vision simpliste du monde ? Pourquoi cette volonté d'uniformiser les pensées ?  Pourquoi cette frénésie à voir une idée complotiste en toute idée à contre courant  de ce "paternalisme libéral" qui veut enfumer la conscience humaine ?

En quoi c'est une idée "phantasmagorique" de penser que:

  1. Les démocrates aient pu"nudger" la folie de Trump en laissant des fous furieux pénétrer au congrès pur mieux ruiner ses dénonciations de fraude. Argument : Comment un événement planifié ouvertement sur les réseau sociaux, médiatisé par Trump, et pour lequel un risque majeur a été stratégiquement évalué depuis 2019, ait pu échapper aux nombreuses agences de sécurité (elles qui pourtant voient tout et savent tout, si l'on en croit Snowden) qui n'ont même pas renforcé la sécurité du Congrès.
  2. Le fait de vacciner les plus vieux et les mourants en premier confirme que le vaccin comporte un risque non maitrisé par ses concepteurs et que cette population a été choisie comme cobaye. Argument : Puisque logiquement, si le vaccin doit prévenir la contagion et empêcher de reconfiner pour ne pas freiner économie, c'est la population active garant de la continuité des activité économiques qui devait être ciblée.

Je prends ces deux exemples auxquels j'apporte un début d'argumentation pour prouver que la "phantasmagorie" qui argumente est un appel de bon sens. En ce sens qu'elle se situe encore dans le débat démocratique........sur le devenir du monde.  Sauf si comme du temps de l'inquisition, du nazisme et du McCarthysme, il y a un "peuple élu" qui doit s'exprimer....

En 1932 aussi, ceux qui osaient sensibiliser sur la monstruosité derrière le charisme médiatisé de Hitler étaient aussi traités de fous. Puisse donc que vous ayez raison, et que je ne sois qu'un pauvre confiné dans un shithole qui délire !

Peut être que cela aussi c'est de la "phantasmagorie", ce projet de l'intelligence Artificielle de connecter les machines et les neurones pour faire des Humanoïdes Abêtisées. Voici un article a lire.

 

Les USA ça a été l'empire à partir de 1918, cet empire c'est fini, et son idéologie est en train de s'effondrer, maintenant l'empire c'est la Chine et son idéologie est en train de triompher, le communisme la chine ne va pas l'exporter comme l'avait fait l'URSS, elle va l'imposer comme a Hong Kong, comme chez les Tibétains, les Ouïgours, les Kazakhs, ou les Huis, la premiere phase d’expansion c'est déjà l'Afrique et les organismes internationaux, la Chine va siéger ces trois prochaines années au Conseil des droits de l’Homme de l'ONU. 

Hitler, Trump, ce sont des cygnes noir de l'histoire, des personnages de fin de règne comme Boris Eltsine l'a été pour l'URSS, des tarés, des incapables, mais rien a voir avec Xi Jinping, lui la Chine et surtout le communisme vont être l'empire et l'idéologie de ce siècle, les démocraties européennes vont chercher a y échapper mais pour moi la lutte sera vaine.

Lisez Chapoutot ainsi que le présente Usül. Avant de parler de tarés, d'incapables, penchons-nous un peu sur leur système leurs valeurs.

 

Aux auteurs :

Super la référence aux travaux de Chapoutot. C'est important d'évaluer ce qui, au coeur de la civilisation occidentale (et non à sa marge) a pu constituer les origines du nazisme. Enzo Traverso avec "la violence nazie, une généalogie européenne" y a aussi fortement contribué.

Ce qui est un peu plus dommage c'est que vos esprits soient à ce point étroits: manifestement vous n'avez pas saisi que les accents régionaux sont une source de discriminations de type dominant / dominé, au même titre que les questions de race, de genre et de classe. Votre imitation de (l'affreux) Jean Castex au début de la vidéo en est la preuve affligeante: quelle est la fonction de cette imitation sinon d'ajouter une couche de ridicule au personnage imité ? Sur quoi repose cette "plus-value de ridicule", sinon sur le stéréotype d'un personnage méridional un peu flemmard, simple d'esprit, pas très fiable ?

Quelle est la différence entre une blague raciste et une blague dont le ressort comique repose sur un stéréotype qui dégrade une population "dominée" ?
Aucune différence, c'est justement la définition d'une blague raciste.

Cet humour là (votre humour donc) est rance.

Si vous ne savez pas rire d'un premier ministre autrement qu'en pointant son origine "régionalisée", c'est que vous êtes des gens tristes. Vous pouvez désormais rire de l'accent de Christiane Taubira, vous pouvez maintenant refaire les discours de Bertrand Delanoe en surjouant ses supposés attributs gays.

Les travaux que vous citez démontrent la continuité entre les modes de pensée occidentaux et la violence nazie, dont l'un des piliers est la désignation de groupes sociaux rendus inférieurs et contre qui tout est permis.
Alors que vous semblez si sûrs de dénoncer cette filiation, vous en demeurez de simples illustrations.

  • Nouveau
  • 12/01/2021 08:56
  • Par

"Blond is das neue braun" : en soi ce slogan ne me gêne pas car je suis conscient qu'il se rapporte à ces néfastes chefs d'états. qui ne méritent même pas d'être caricaturés car caricatures d'eux-mêmes.

Mais imaginez un instant qu'ils aient été avec des cheveux noirs "Schwarz is das neue braun" ... alors là accusation de racisme, islamophobie peut-être...Eh oui puisqu'on ne peut plus dire noir !

J'ai souvent donné l'exemple des blonds/roux victimisés/harcelés pour contrer le message de racisme envers les minorités, qui existe et est réel mais devenu systématique pour tout tout le temps quoi qu'on dise quoi qu'on fasse. En tant que (très) blond j'ai parfois mal vécu mon enfance, comme certains copains roux (carottes, vous voyez?). 

Donc cette phrase généralise/sous-entendrai que les blonds sont les nouveaux fascistes ... en tous cas si j'étais malhonnête/extrémiste je pourrai me plaindre et hurler au racisme anti-blond.

C'est un raisonnement par l'absurde mais qui a un sens pour moi dans notre monde où la nuance manque parfois.

Un blond pas brun.

  • Nouveau
  • 12/01/2021 12:43
  • Par

En attendant notre blond a rien a déroulé le tapis rouge à Israël, alors de là à le comparer à Hitler. 

Peut-être la golden show et qui émeut notre auteur!

Quand est-ce, Mediapart, que vous fermez ces fils de commentaires qui ne sont au final qu'un fil de guerre de communication ? Ca ne vaut pas mieux que facebook ou twitter... Ce n'est pas la moindre des contradictions que d'éditer des articles critiques sur les effets négatifs des réseaux sociaux tout en proposant ces fils de commentaires  - et pourtant j'y ai souvent participé - qui ne valent guère mieux. En tant que vieux lecteur de Mediapart, je suis pour la fermeture des fils de commentaire et en revanche pour une amélioration des "blogs" beaucoup plus intéressants et où l'on peut mettre en lumière plus facilement ceux qui offrent des informations vérifiées et des analyses et critiques fondées sur de vraies démarches journalistiques et scientifiques, plutôt que ces commentaires qui ne servent absolument à rien.

De toute façon, tant qu'internet sera privatisé, nous n'aurons pas la possibilité totale d'y avoir un service "citoyen" et d'intérêt public. Le simple fait que le FAI (Fournisseur d'Accès Internet) soit privée pervertit déjà le projet. Qu'ensuite nous soyons obligés d'utiliser google pour vous trouver est une autre perversion de votre projet d'intérêt public. Ensuite, le fait que vos vidéos se retrouvent sur Youtube est une autre absurdité. En bref, c'est accepté la structure d'Internet tel que nous le connaissons, privatisé, sans contrôle citoyen, et appartenant à de grandes puissances capitalistes.

Rien que ça pervertit totalement votre projet. En premier lieu nous devrions demander la socialisation des FAI ou s'organiser collectivement pour avoir un FAI public et éthique. je sais c'est un vieux débat que nous avions à Mediapart tout au début de sa création. Mais je trouve que l'on s'habitue trop rapidement à accepter toutes ces contradictions qui n'ont rien de dialectique, mais qui sont profondément politiques.

  • Nouveau
  • 12/01/2021 14:54
  • Par

Je conseille la lecture du livre de Chapoutot, Libre d'obéir, il m'a personnellement éclairé sur les principes / le fonctionnement du régime nazi. Déjà.

Tout est dit dans son interview : les nazis ne sont pas des fous lointains ou une aberration. Ils nous sont contemporains. Tiens tiens... accroche suffisante pour allez entamer lecture.

Merci Usül. Merci Mediapart !

Il y a évidemment des points communs entre trump et les leaders fascistes et nazis d'autrefois: personnages éructants, caricaturaux, ne respectant aucune règle, et au final tentant la prise de pouvoir par la force. Points communs aussi entre le capitalisme moderne et le nazisme: l'individu y est considéré comme une "ressource" et est sacrifiable si besoin. Seule la doctrine compte: racisme pour les premiers, rentabilité pour les seconds. 

C'est pourquoi des personnages ouvertement racistes tels que zemmour sont portés par des médias appartenant à de grands milliardaires: ils tiennent le même langage.

Le nazisme aurait pu détruire le monde des humains s'il avait gagné toute l'humanité. Le néo-libéralisme est encore plus nocif, puisqu'il est en train de détruire la vie sur terre, humanité comprise.

  • Nouveau
  • 12/01/2021 18:02
  • Par

Les milliardaires ne sont pas regardant sur la doctrine pourvu que il y ait l oseille! 

Finalement Trump a servi sa classe, il ne vient pas de nulle part et sans le fric pas de Trump ,ni de Biden dont le niveau de. Corruption est élevé !

 

Usul et Rémi, je vous aime beaucoup.

Mais se moquer de l'accent de Castex, c'est pas possible. En tout cas, c'est pas de gauche.

Outre le fait que son accent n'a rien à voir avec sa politique, pour une fois qu'on a un premier ministre qui assume son accent, on devrait s'en féliciter. C'est peut-être même sa seule contribution positive à l'histoire de ce pays.

Je ne pense pas avoir besoin de vous faire tous le discours sur la domination, la décrédibilisation du discours par l'accent, etc...

Vous me placez dans la désagréable position de devoir défendre le premier ministre, et ça c'est pas sympa de votre part!

Bises

J'ai beau être du sud ouest et défendre sans vergogne les langues régionales, j'ai trouvé ça drôle. D'autant que l'intéressé en joue largement, et que ce petit côté authentique à tendance à lui donner une image attendrissante parfaitement usurpée.

C'est quoi cette histoire d'humour de gauche ? Vous avez jamais trouvé drôle de voir Coluche surjouer un accent ? Pour la peine, racontez nous une blague de gauche, qu'on rigole un peu.

  • Nouveau
  • 12/01/2021 18:37
  • Par

Dans la banderole il manque l'extrême droite suisse et bien d'autres encore. Erreur de ma part, c'est vrai ils ne sont pas tous blonds.

salut les citoyens-en-devenir, merci pour le retour de l'humour dans "ouvrez les guillemets"...


Je me sens moins seul avec mon intuition étrange que c'était le Nazisme qui avait gagné la guerre ; oh bien sûr le Nazisme a perdu la guerre par les armes mais il a gagné la guerre idéologique...

C'est en lisant "La Technique, enjeu du siècle" de Jacques Ellul que m'était venu cette intuition. N'étant pas universitaire, je passais un peu pour un allumé ayant du mal à poser des arguments sourcés.

Je suis content de voir que des gens sérieux pensent ainsi. Macron et Trump sont de ce point de vue deux avatars certes mineurs de géants du totalitarisme tel que Hitler ou Staline. J'ai tenté d'écrire ce que j'en pensais sur une page de blog. Macron l'élu qui croise des êtres-chose qui ne sont rien...
http://democratiereelle.unblog.fr/2019/05/04/macron-et-hitler-quelles-differences/


Bonne continuation, j'ai hâte d'entendre la suite lundi prochain.

Excellent! Je ne prends jamais le temps de regarder les vidéos, mais désormais je suis abonné à vos petites conférences. En plus, on repart avec des tuyaux de lecture.

ERRARE ET MANOMETRE

Je voulais dire --cela confirme

excusez moi

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous