C’est fait, Israël a son Hamas…

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut décidément être très optimiste pour croire à la possibilité d'une reprise d'un quelconque processus de paix au Proche-Orient. Au moment où Barack Obama tente de renverser la table, en annonçant son intention de s'impliquer rapidement et fortement dans cet interminable conflit israélo-palestinien, tous les acteurs directs font le choix inverse : celui, au mieux, d'un statu quo, au pire d'une escalade.