Sur la piste des camarades oligarques russes de Trump

Par et Anastasia Kirilenko

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Conclue à l’été 2008, la transaction avait provoqué quelques incompréhensions et sourires dans le cercle très fermé des amis de l’oligarque russe. Certains estimaient qu’en rachetant pour 95 millions de dollars la propriété de Donald Trump à Palm Beach (Floride), Dmitri Rybolovlev, alors à la tête de son empire, Uralkali – l’un des premiers fabricants au monde de fertilisants à base de potasse –, s’était « fait avoir ». La « Maison de l’amitié » (sic !) – une propriété de 62 000 m2 avec 17 chambres, décorée avec profusion de marbres et fontaines grecs, équipée d’une piscine olympique faisant face à la mer et d’un parking souterrain à la James Bond – avait été acquise par le magnat américain en novembre 2004 pour 41,7 millions de dollars. Ce qui lui a permis, moins de quatre ans après, d’empocher une mirobolante plus-value.