Le FLN en tête des législatives algériennes, les islamistes troisièmes

Le Front de libération nationale arrive largement en tête des élections législatives, avec 220 des 462 sièges.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas de changement en vue en Algérie. Selon les résultats divulgués par le ministre de l'intérieur Daho Ould Kablia, le Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) arrive largement en tête des élections législatives, avec 220 des 462 sièges. Le Rassemblement national démocratique (RND) du premier ministre Ahmed Ouyahia décroche la deuxième place, avec 68 sièges, tandis que la coalition islamiste de l'“Algérie verte”, dont certains observateurs attendaient une percée, subit un camouflet en n'emportant que 66 sièges. Le scrutin a par ailleurs marqué par une abstention moins forte qu'en 2007.