Syriza presse les dirigeants européens de renégocier le plan grec

Après avoir échoué à former un gouvernement de coalition, le leader de la gauche radicale, Syriza, a adressé une lettre à l'ensemble des dirigeants européens, les pressant de renégocier le plan de sauvetage grec. Celui-ci, selon lui délégitimé politiquement et économiquement, mène le pays à la catastrophe. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout juste après avoir constaté l’impossibilité de former un gouvernement de coalition, Alexis Tsipras, le leader du parti de la gauche radicale Syriza, a adressé, le 10 mai, une lettre aux responsables européens, José Barroso, président de la Commission, Herman Van Rompuy, président du conseil européen, Martin Schultz, président du parlement européen, Mario Draghi, président de la BCE et Jean-Claude Juncker, président de l’Eurogroupe.