Erdogan jure d'assécher le "marais terroriste" des monts Kandil

Par
La Turquie va assécher le "marais terroriste" que constitue la région des monts Kandil, base arrière du PKK dans le nord de l'Irak, a déclaré lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ISTANBUL (Reuters) - La Turquie va assécher le "marais terroriste" que constitue la région des monts Kandil, base arrière du PKK dans le nord de l'Irak, a déclaré lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l'Etat turc, en campagne avec les présidentielle et législatives du 24 juin, a annoncé que l'armée avait entamé ses opérations à Kandil, lors d'un meeting électoral dans la province centrale de Nigde.

L'armée a annoncé avoir détruit au cours du week-end 14 cibles du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) dans des frappes aériennes.

"Kandil ne sera plus une menace, une source de terreur pour notre peuple. Nous assécherons le marais terroriste de Kandil comme nous l'avons fait à Afrin, Djarablous, Azaz, Al Bab", a déclaré Erdogan, en référence à des régions du nord de la Syrie où l'armée turque et ses supplétifs syriens sont intervenus contre les milices kurdes syriennes YPG et le groupe Etat islamique.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale