La présidente taïwanaise évoque la menace de "forces étrangères"

Par
La présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, s'est envolée jeudi pour un voyage aux Caraïbes via les Etats-Unis qui irrite fort Pékin, et elle a souligné à son départ qu'il importait de défendre la démocratie et l'île face aux menaces que représentent certaines "forces étrangères", allusion à peine voilée à la Chine continentale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TAOYUAN, Taïwan (Reuters) - La présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, s'est envolée jeudi pour un voyage aux Caraïbes via les Etats-Unis qui irrite fort Pékin, et elle a souligné à son départ qu'il importait de défendre la démocratie et l'île face aux menaces que représentent certaines "forces étrangères", allusion à peine voilée à la Chine continentale.