Les députés européens veulent sanctionner Orbán

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Surveillez votre orthographe !

Que c 'est mesquin  !!! 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
.....il est bien évident que si le programme démocratique de la FI était appliqué en France, là, l'UE saurait retrouver sa pugnacité et appliquer immédiatement de vraies sanctions.... vous prenez vos reves pour des réalités.

vous voulez dire que l'ue laisserait faire ? .. donc vous croyez dans la possibilité du plan A ...

C'est tout ce que vous trouvez à dire ? Apparemment je ne vois rien ! Je me ferai un plaisir d'améliorer mon orthographe ! 

Vous avez bien raison. Il faut jeter le bébé avec l'eau du bain !

Et votre ton ressemble fort à celui de la famille Le Pen !

quelle bande de tartufes ces eurodéputés. pour quelques un es qui font leur boulot combien sont ici( quant ils sont présents)pour seulement toucher les indemnités dues à leurs fonctions????

et tous à mettre dans le même sac bien lié qu'il serait bon de balancer dans la méditerranée, sauf ceux ci-dessus cités. et même la bande du faux cul de Mélenchon (shame on you)qui se met sur le dos lorsqu'il se trouve nez à nez avec son supérieur "sieur CACA 1er"  dit le petit trou du cul de l'Elysée qui était en culotte courte (de peau) lorsque sa mémé l'a phagocyté, afin de se faire frotter son bidon.

disent ils qu'ils ont les mêmes idées qu'Orban? ils le pensent tellement fort que cela transpirent et que cette assemblée pue la merde.

motherfuckers

Vous êtes vraiment  mesquin . Après votre commentaire j'ai relu le texte incriminé.

L'orthographe de  Bruno Kord  est bonne, par les temps qui courent ce n'est pas si fréquent. J'ai corrigé pendant des années des textes de publication et des dictées d'élèves. Avec ces derniers, je relevais tout ce qu'ils réussissaient avant de voir ce qui les faisait échouer par ailleurs.

Exemples dans le texte de Bruno :les accords des participes passés, parfois pas faciles et souvent maltraités dans des textes, sont justes et dans la citation les entorses à la démocratie qui seraient pratiquées en Hongrie, pratiquées s'accorde avec un mot éloigné et il évite aussi une erreur fréquente seraient qui est précédé de qui souvent pris pour un singulier si on ne cherche pas l'antécédent, d'autant que juste avant on a démocratie au singulier  juste avant.  On a donc échappé à : les entorses à la démocratie qui serait pratiqué  ou pratiquée...

Bravo aussi pour quel que souvent écrit quelle que même si le référent est masculin comme ici

Juste une erreur, fréquente un indicatif à la place d'un subjonctif : doit au lieu de doive et deux pluriels sans s: référendum et membre

 

l'Europe c'est la démocratie (Georges Orwell) (video) et

Lamentable commentaire. Allez vous coucher !

Les Hongrois ont la mémoire courte, Budapest en 1956, 3000 morts par les chars de l'URSS. Cher ami vous aussi il vous faudra faire un peu d'Histoire et vous rafraîchir la mémoire, ou sinon on reconstruira le Mur de Berlin en core plus haut. A bon entendeur...

'Cher ami' la,souveraineté hongroise serait elle de nouveau menacée par l'URSS?

Ou par ..... sans char 

Les Hongrois ont oublié la répression de 1956 ? A votre avis, ils sont idiots, c’est ça ? Vous êtes déjà allé passer un peu de temps avec eux ou c’est simplement l’expression d’un préjugé ?

Il y a deux façon de critiquer l'Europe. Celle de la gauche (la vraie, pas le PS ou les ex-PS) qui considère que l'UE n'est qu'une organisation destinée à promouvoir le libéralisme sous couvert d'une démocratie formelle qui a de moins en moins de réalité. Pour cette gauche, il faut soit reconstruire cette Europe sur des bases sociales et de solidarité, soit en construire une autre (ce qu'on appelle pour faire court plan A et B).

Et celle de l'extrême-droite (qui est visiblement aussi la vôtre) qui consiste à soutenir les mouvements et partis nationalistes et racistes qui, sous couvert du manque évident de démocratie à l'échelle de l'UE, tentent d'installer dans les différents pays des régimes tout aussi peu démocratiques. Le cas d'Orban que vous défendez est ainsi symptômatique : mis au pas de tout le secteur public, à commencer par la justice et l'enseignement, détournement de la puissance publique à son service, nous sommes bien là dans un régime proto-fasciste.

Et, comme je l'ai dit plus haut, vos cris d'orfraie sur un peuple hongrois mis sous le joug par l'UE sous une vaste blague. L'UE n'a que faire qu'Orban soit ou non démocrate et ne cherche qu'à se donner une pseudo légitimité démocratique en agitant des menaces de sanctions qu'elle ne mettra jamais en oeuvre.

en venir à défendre Orban contre l'europe, fallait le faire. L'attaque contre le peuple hongrois c'est bien Orban et son gouvernement anti-démocrate et fasciste. Il y a plein de bonnes raison de s'en prendre à l'UE, là pour le coup leur action est 100% légitime (même si personne n'est dupe de son efficacité ou de sa mise en oeuvre). Et par ailleurs la hongrie peut toujours décider de claquer la porte de l'UE si ça lui convient pas.

Rien à dire de plus, Sauf que cette ......(censuré) va encore renforcer le sentiment anti-UE/4ème Reich et c'est tant mieux.

Surveillez votre langage et votre orthographe !

Il faut que je le traduise en Allemand ou en Anglais ? car avec la start up nation on sait plus trop...

 

Non l'important est l'injonction de de surveiller son langage , on tape sur la'forme à défaut de pouvoir interdire l'expression du fond.

........  c 'est un  TIC  nerveux  ...ou l 'expression d'une  prétention vexatoire  de   lointaines  frustrations  ? ? ? 

Salut Gracques je crois que notre "ami" a d'autres problèmes lisibles sur son blog..

À part ses remarques au langage et à l'hortographe il n'exrime pas son opinion sur la question , croyez-vous que Francis j est professeur en francais , je dois faire attention il manque une cédille ,je m'excuse mon clavier est danois !

CQFD ; mais quid d'un panachage "en même temptiste" des deux ?

Les Hongrois seraient alors à la fois anti-migrants et dépassés par leurs maîtres (en plus d'être "éventuellement" volés...).

 

Surveillez votre langage et votre orthographe !

Mais il ne fait que de dire surveillez votre orthographe , j'avoue en lisant le commentaire de Bruno Kord je ne trouvais pas de faute(s) d'orthographe(s) c'est ce que je lui demandais de nous révèler les fautes , quatre yeux valent mieux que deux , j'attends avec impatience sa réponse !

la hongrie n'est (presque?) plus une démocratie. c'est bien ça le problème.

oui, et Poutine a été élu avec 76% des voix, Erdogan avec 52% oseriez-vous dire que ce sont des démocraties?

quand on a fait taire tous les médias critique, toutes les oppositions, et qu'on a supprimé tous les contre-pouvoirs, c'est beaucoup plus facile de gagner des élections, même pas forcément besoin de bourrer les urnes.

Ridicule ! Reprenez-vous !

Il faut actualiser un peu votre analyse, les Orban, et le PiS en Pologne, sont bien plus pro US que "l'axe Berlin-Bruxelles". Et Trump leur rend bien, lui qui clairement à plus d'affinités avec les mouvements de droite souverainiste et xenophobe que avec Merkel ou Juncker. 

C'est un robot, non? Ridicule et vain.....

En l'occurence on parle d'état de droit et d'indépendance de la justice (dans le cas polonais). 

Surveillez votre orthographe ! Et surtout méfiez-vous de votre logorrhée !

Ça y est, on a trouvé un nouveau plusla !!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Les gens d'extrême droite ont comme point commun de s'enorgueillir des actes positifs réalisés par le camp qu'ils combattent. 

 

En effet, depuis que Mélenchon a annoncé qu'il n'y avait plus de plan B, certains "cadres" claquent la porte comme vient de le faire avec courage l'économiste LIEM Hoang-Ngoc dans cette tribune où on peut lire entre autres :

"Le discours « plan A/plan B » n’était-il alors qu’une posture électoraliste ? Le plan B permettait de rassurer la base souverainiste du Parti de gauche (PG), principale composante politique de LFI, et de ratisser les électeurs « anti-européistes ». Depuis, le Rassemblement national lui-même a abandonné l’idée d’une sortie de l’euro et l’heure est, pour LFI, au lancement d’une campagne commune avec des mouvements « frères » du sud de l’Europe, favorables à l’euro. Le plan B est donc devenu caduc.

Dès lors, en l’absence de toute menace sérieuse de sortie, assimilable à la « politique de la chaise vide » menée en son temps par le général de Gaulle, changer l’Europe dans le cadre de l’euro – si telle est désormais la ligne – devient hypothétique. Il faudra, de fait, se résigner au statu quo intergouvernemental, dans le cadre duquel les Etats négocient tant bien que mal leurs demandes de dérogation au pacte de stabilité et de croissance ou de clauses d’exemption. "

Le temps semble agir comme un révélateur...

 

D'accord avec vous, et je reste ébahi par le discours de ceux qui, à LFI, considèrent le problème européen comme un détail, alors qu'il s'agit d'un enjeu majeur.

Merci pour cette tribune lucide que j'avais ratée. Le programme FI était de grande qualité, mais bâtie sur un mensonge qui remettait malheureusement tout en cause.

tous le monde à la fi comprend le plan a plan b de la même manière : celle proposée par jacques généreux depuis longtemps et qui n'a jamais été autre et n'a donc pas changé depuis .

plan A :  on convainc l'ue de changer les traités pour pouvoir appliquer notre politique .

plan B : si il y a refus on applique quand notre politique , qui désobéirait donc de fait à de nombreux points des traités actuels  .

et ce n'est pas un détail

voilà :

Jacques Généreux et Thomas Piketty débattent de l'Europe © Politis Fr

Si je comprends bien Plan B = sortie de l' europe = on flatte les souverainistes = c' est exactement ce qu' ecrit Lyrric.

Ces histoires de plants A B sont gazeux

En fait, il y a toujours eu un flou sur ce qu'était le plan B. Ce flou savamment entretenu a récemment été effacé par JLM lui même. Plan B = on fait le plan À. Sauf que LNG explique que sans la menace du plan B (un vrai Frexit), le plan A n’a aucune chance d’Être appliquée. Ce problème de fonds nous démontre bien que la seule solution pour avoir une autre politique il faut sortir de l’UE => Frexit. 

De plus, comme le rappelle LNG, il n'y a jamais eu de chiffrage d'une sortie de l'€uro ou de l'UE, l'éventualité n'est jamais envisagé dans le programme. Ce qui signifie d'une part que l'obstacle qu'ils représentent au programme FI est très sous-estimé, et d'autre part que la menace du plan B est caduc car pas anticipé.

Non, tout le monde à la FI n'a pas compris de la même manière. J'en ai deux dans la famille qui était en désaccord sur le sujet à Noël dernier wink

Mais pour illustrer ça, le plus parlant que j'ai vu, c'est l'émission du Média sur l'Europe qu'Alberteins partage régulièrement (paradoxalement...). Je l'ai regardé en entier (ce que je ne conseille à personne...) et on voit vraiment le flou de l'intervenante FI sur l'Europe, qui contraste avec la position pro-UE assumée du gars de l'UDI et anti-UE de Nikonoff et Asselineau. Elle parle même de réformer l'UE, puis plus tard déclare que l'UE est irréformable...

L'électorat FI étant clivé sur la question, ce flou est entretenu consciemment.

que fi ne soit pas d'accord avec asselineau ou nikonnoff , qui ne sont fi ni l'un ni l'autre , ne change rien au fait que le plan a planb de jacques génreux a toujours été et est encore le plan aplan b de fi , quil n'a donc pas changé d'un pouce depuis le début ... qu'en partisan de l'article 50 cela ne vous convienne pas ou ne vous suffise pas ou que vous avez trouvé 1 voir plusieurs fi qui pensent  comme vous ne change rien dans le fait que ce programme et cette proposition est celle de fi depuis toujours et du temps du pg aussi ...

...... quand on parlait   de   la stratégie  Poutinienne  de  s infiltré    dans le coin de l E U   par    micro  partiinerposer  en mal de Fric  , de  reconnaissance   ou les deux  !!!  

Pouçant  le  Gros  Mac  Do  U S  à la manoeuvre  .......pour   bloquer l U E  sur ses contrat  avec l Iran  ! 

Haaaaa .... ces sanctions  ..... terriblement efficaces   sur l 'économie  Russe  !!!  ..... 

cf  bla bla fox archive 

 

Pour mieux comprendre les véritables enjeux (et ne pas mourir idiot), un article nourri de S. Halimi et P. Grimbert :

https://www.monde-diplomatique.fr/2018/09/HALIMI/59046

 

 Dix ans après la crise financière

Libéraux contre populistes, un clivage trompeur

Les réponses apportées à la crise de 2008 ont déstabilisé l’ordre politique et géopolitique. Longtemps perçues comme la forme ultime de gouvernement, les démocraties libérales sont sur la défensive. Face aux « élites » urbaines, les droites nationalistes mènent une contre-révolution culturelle sur le terrain de l’immigration et des valeurs traditionnelles. Mais elles poursuivent le même projet économique que leurs rivales. La médiatisation à outrance de ce clivage vise à contraindre les populations à choisir l’un de ces deux maux. (...)

ça à l'air intéressant, mais on commence un peu à avoir compris le truc depuis le temps.

L'Union européenne, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Orban fait ce qu'il fait, décide ce qu'il décide parce qu'il sait pertinemment que les grosses fessées de l'Union européenne se limite à une petite pichtinette qui permet de continuer la politique pour laquelle Orban a été élu.

 

Quand l'Union européenne sera réellement démocratique, peut-être pourra t-elle donner des leçons et même sévir mais pour le moment ce n'est pas le cas, la mondialisation continue de faire des ravages dans les populations européennes et cela ne semble pas trop troubler la troïka. en France ce matin on nous informe qu'un enfant sur 5 ne mange pas à sa fin, que des adultes sautent des repas faute de moyens et pourtant le seul soucis de nos gouvernants c'est "l'immigration" comme les gens devaient regarder ailleurs que sur la pauvreté qui s’étend de plus en plus dans les pays occidentaux.

... la politique pour laquelle Orban a été élu."  ... et sera probablement réélu , tout content de cette aide apportée par l'ue à sa campagne . et réciproquement , cette pichtenette n'est qu'une posture électorale perverse des lib dem  de lue .

Il était plus simple d'écrire que c'est le conseil des états qui décide à l'unanimité, donc exit le problème Orban, et que les parlementaires se défoulent ou font du théâtre, au choix, sur Orban, les pesticides, les GAFA etc..., viennent récupérer leurs émoluments d'acteurs et se taisent sur leur absence de pouvoir réel, y compris pendant les campagnes électorales.

Avec les dispositions juridiques initiées par le gouvernement Orban, jamais la Hongrie n'aurait pu intégrer l'UE. Une fois la partie commencée, il faut respecter les règles du jeu. Si ça ne plait pas à un peuple, quel qu'il soit, la porte est ouverte. La Hongrie de même que les pays du groupe de Visegrad n'étant pas des contributeurs nets, le budget européen ne s'en porterait que mieux.

À Mlle Poinssot

À deux reprises, dans le courriel habituel vous parlez de « croisade ». Certes, l’emploi du paronyme de l’anglais dure depuis un bon (bon ?) moment. Crusade n’est as obligatoirement « croisade » - renseignez-vous.

Et puis, « Viktor Orbán en croisade contre l’Union européenne » ne singe pas assez l’anglo-américain to be on a crusade ; la prochaine fois, écrivez « Viktor Orbán sur une croisade contre l’Union européenne » ! ! !

Ch. Joli, plus qu’agacé

 

  • Nouveau
  • 13/09/2018 14:36
  • Par

c'est une bonne nouvelle. l'UE n'as pas QUE des mauvais cotés. pour une fois qu'elle n'use pas d'autoritarisme pour imposer des mesures d’austérité insoutenables à un pays ou une population et fait un geste contre les nazillons au pouvoir en europe, on peut saluer ce geste.

Le titre de cet article devrait être: "Lancement de la campagne électorale pour les européennes."

Et en sous-titre: "L'oligarchie agite le chiffon rouge de l'extrême-droite pour se maintenir au pouvoir"

Pourquoi l'article ne dit-il pas ce qui est reproché au gouvernement hongrois?

Pourquoi tant de forme (le méticuleux passage en revue des positions de chaque parti) et si peu de fond (de quoi parle-t-on??)?

Quand on rend compte d'un procès, on examine d'abord les faits qui sont reprochés avant de faire la psychologie des jurés...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

L’article a été modifié le 12 septembre, avec la nationalité exacte de Judith Sargentini.

Il a ensuite été actualisé, une fois connu le résultat du vote à Strasbourg. Le titre a été modifié en conséquence.