Urgence à Harare en raison d'une épidémie de choléra

Par
Le Zimbabwe a déclaré l'état d'urgence dans sa capitale Harare en raison d'une épidémie de choléra qui a fait 20 morts et contaminé plus de 2.000 personnes qui avaient consommé de l'eau souillée par l'explosion de canalisations d'évacuation, a annoncé mardi le nouveau ministre de la Santé Obadiah Moyo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - Le Zimbabwe a déclaré l'état d'urgence dans sa capitale Harare en raison d'une épidémie de choléra qui a fait 20 morts et contaminé plus de 2.000 personnes qui avaient consommé de l'eau souillée par l'explosion de canalisations d'évacuation, a annoncé mardi le nouveau ministre de la Santé Obadiah Moyo.