Au Rojava, «ce sont les idéaux de l’humanité qui sont en jeu»

Par Rosa Borslun
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

quand cela ne convient pas on dit ¨selon ¨ untel ¨pour discrediter une version mais si cela va dans notre sens ces untels deviennent des sources sur

arreter de faire passer les kurdes pour des bisounours

quasiment tout les crimes d honneur commis en Turquie sont le fait de cette minorite

https://www.ouest-france.fr/monde/turquie/la-turquie-extrade-vers-la-france-un-homme-soupconne-du-meurtre-du-petit-ami-de-sa-fille-6550053

https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Emine-tuee-par-son-ex-mari-sous-les-yeux-de-leur-fille-le-meurtrier-devant-la-justice-1651655

https://www.lemonde.fr/europe/article/2010/02/15/en-turquie-medine-16-ans-a-ete-enterree-vivante-pour-avoir-frequente-des-garcons_1306046_3214.html

des exemples je peux vous en donner des milliers

 

quand a nous ressortir le genocide armenien  a toute les sauces ,je vous invite afaire des recherches sur les jeunes turcs ;dont il n ont de turc que le nom responsable de cette tragedie

Et la politesse, et le respect du vis à vis, ils sont pour quand ?

Quand on nie la responsabilité du genocide arménien ici en France, vous parlez de respect?? 

*****

Soyez pas aussi bête que le fan club d'Erdogan.

Essentialiser, c'est ce que font les égorgeurs auquel on a laissé le champ libre !

dire "les erdogans" et "les turcs" ce n'est quand même pas la même chose (une pensée au passage pour la gauche turque; le milieu syndical, les journalistes; qui se battent contre Erdogan ou qui sont dans ses prisons)

La France, -les pays de l'Europe - n'en est pas à sa première lâcheté...En 1936 elle abandonna le peuple espagnol à son sort, réduisant à néant les espoirs de voir se déployer les expériences collectivistes libertaires menées dans les entreprises et dans les champs, en augmentant considérablement les chances de la Werhmarcht d'étendre son emprise peu à peu et d'étrangler tout le monde.. Bravo à la vision étriquée des capitalistes prêts à négocier avec tous les pouvoirs forts pourvu que les bénéfices n'en souffrent pas, mais ils se trompent toujours. Ils sont incapables de prévoir le mouvement de bascule qui emporte tout sur son passage.

Pour MARSEILLE un appel à manifester est lancé sur le WEB/ ___________________________________________________

INVASION DES FORCES ARMEES TURQUES AU ROJAVA

AU NOM DE L’HUMANITE FAISONS ENTENDRE NOTRE SOLIDARITE !

Il y a urgence que la Communauté Internationale STOPPE ERDOGAN ! STOPPE ce Massacre !

Le Collectif Solidarité Kurdistan 13 appelle à se joindre à la manifestation
de soutien au peuple kurde

Samedi 12 octobre 2019 Rassemblement aux Mobiles (haut de la Canebière) à 14h
Départ manif à 14h30

Soyons nombreux et nombreuses ! Diffusons sans modération ce flyer pour qu'une vague humaine s'empare  des rues de Marseille !

SIGNATAIRES DE L'APPEL : Centre Démocratique Kurde Marseille (CDKM) - Ligue des Droits de l’Homme (LDH) Marseille -
Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) 13 - Parti Communiste Français (PCF) 13 - Parti de Gauche 13 - Solidarité & Liberté Provence - Union Départementale CGT - RESISTER AUJOURD'HUI (RA)-

Idem à Paris 14h place de la République, samedi 12.

Au quatrième paragraphe, lire : "avant d'essaimer".

« Cet argument [celui du génocide arménien] repose sur l'absence prétendue de toute preuve d'une politique délibérée d'élimination systématique dans les sources ottomanes. Je m'emploierai à démontrer le contraire dans cet ouvrage »

Taner Akçam Un acte honteux. Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque, Paris, Denoël, 2006.

A noter que les kurdes ont été complices des turcs dans le génocide arménien, dans des conditions particulièrement lâches et atroces de la part des kurdes.

Libertaires les kurdes et .......musulmans. C'est Libertad ( "le culte de la charogne") qui va être content...?...libéraux- libertaires  seraient plus juste puisque ce sont les supplétifs des américains. Le libertaire est à la mode tout le monde est libertaire actuellement anarchiste rappelle trop le terrorisme...

N'empêche que le peuple kurde est le jouet et la victime d'élites aléatoires. Comme ici d'ailleurs ...courage!

Libéraux-libertaires ? Vous êtes sûr ?... Aux Etats Unis, on parle de libertariens pour désigner ce truc. Au Rojava, on pratique une forme d'autogestion. Rien à voir donc avec le libertarianisme. Votre couplet sur les Kurdes, supplétifs manipulés des Américains, ou d'élites aléatoires (?!? : vous pouvez développer ?), sent vraiment le réchauffé... 

Quant à faire de Libertad le parangon de l'individualisme anarchiste, c'est aller un peu vite en besogne. Même s'il a co-créé le périodique "l'anarchie", organe de ces individualistes, il était communiste. Un communiste anarchiste (de tendance individualiste... je sais : ça peut faire sourire...), qui paradoxalement combattait le syndicalisme (et ses dérives bureaucratiques). C'est la complexité de l'histoire et toute la singularité du mouvement libertaire pris dans sa globalité.

Le terrorisme anarchiste ? En France, cela représente une toute petite poignée de militants ou d'isolés qui se sont égarés dans la violence meurtrière, essentiellement entre 1892 et 1894. Quand vous convoquez (maladroitement) cet épisode, c'est pour mieux coller, de façon subliminale, aux Kurdes l'image de terroristes que leur affublent si généreusement les Turcs ?

La gauche française avait soutenu Franco, en lui garantissant l'utilisation de ses troupes marocaines, en menaçant la république espagnole déjà mal en point de représailles immédiates.
La république française (et même espagnole en fait) ne voulait surtout pas qu'il y ait la moindre chance que les catalans et basques ne soient pas écrasés au final.

Pareil pour les kurdes, ou presque comme eux ils ne sont pas à la frontière française.
Néanmoins les idées et réalisations menacent les possédants, ceux qui ont la res publica.

Comme le rappelle l'article, ces Kurdes étaient alliés aux Américains, à la frontière iranienne, dans le cadre de la "coalition internationale". Le reste repose en grande partie sur de la propagande. 

Le Rojava suscite beaucoup d'intérêt au sein de la gauche idéaliste. Or il est difficile de trouver des informations fiables dans un flot d'informations erronées, farfelues, toujours invérifiables. 

Emporté par sa fascination pour l'Occident, et sa supériorité morale, je me demande à quel moment Mediapart va publier un article favorable à l'instauration d'un protectorat français au Kurdistan, sous le haut patronage d'Emmanuel Macron, de Total et d'Eiffage.

Il est facile de trouver dzs articles sur le rojava, mais ce ne sont peut-être pas vos lectures : le monde diplomatique, sine mensuel, là bas si j'y suis, et également mediapart...

++++++ wink

Il faut laisser les idéalistes à leurs rêves « libertaires » sous la férule d’un parti léniniste lol, et s occuper des droits des kurdes à l’autodétermination, la seule chose qui compte qui a été promise lors du démantèlement d3 l’empire ottoman  

Les léninisme et le libertarisme seraient donc ainsi la même chose ?...   surprised

Vous n'arrêtez pas de m'étonner.

Je ne sais plus qui rappelait que le PKK n'est ni libertaire... ni féministe. Le problème c'est l'information à sens unique. Ce que je trouve étrange et c'était le sens de mon commentaire - je ne nie nullement la réalité d'une "révolution du Rojava", c'est la référence à l'Occident qui l'accompagne et qui fait souvent de la défense du Rojava un orientalisme.

Renseignez vous sur ke PKK et son organisation militarisée et sa propagande tournée vers leur leader 

vous l’expliquerez ou est le libertaire là-dedans . 

Penser que Donald Trump pourrait protéger un territoire libertaire ou du types Commune , il faut être un peu rêveur ...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

M'enfin, Amalfi, tous les Kurdes en Turquie ne sont pas membres du PKK, pas plus qu'ailleurs ils ne soutiennent des partis "révolutionnaires (financés par l'Occident) dont on nous parle tant.

Il ne faut pas confondre un parti et un peuple !

Si l'on peut parler d'un peuple unique en parlant des Kurdes...

M'enfin Inpou, je n'ai rien écrit de tel! undecided, si?

C'est vrai. Vous n'avez fait que citer.

Mea maxima culpa. innocent

Mais comme on a tendance à citer le Monde Diplomatique (qui a d'excellents articles, mais pas que...) comme une bible, je me méfie un peu. Et comme voue n'avez rien rajouté... wink

Je vous conseille la lecture des articles de Jean-Pierre Filiu, blog Un si Proche Orient, pour un autre son de cloche, déniaisé, sur le Rojava et les rapports de force internes aux partis kurdes d'une part, aux zones "libérées" par les milices kurdes en Syrie d'autre part. Le parti pris de Mélenchon use d'idéalisme pour prôner une "stabilité" de la Syrie, qui signifie d'abord un peu honorable statu quo envers le dictateur sanguinaire maintenu en place par l'Iran et la Russie. Pour moi, sympathisant de la FI, ce mélange de trémolos idéalistes et de calculs cyniques est damnable.

Filiu, confit dans sa haine du Rojava, mais bien sûr.

Ce personnage a eu tribune ouverte sur Médiapart, France Inter avec Bernard Guetta ces dernières années pour débiner les kurdes, alors...

Bonjour,

l'article respect bien le point des internationalistes. Juste une petite remarque: Öcalan critique beaucoup les anarchistes et libertaires, malgré de nombreux bien de convergences. Je me permet de l'écrire car j'ai pu le lire. C'est en réalité un admirateur de nietzsche et voit plutôt L’État comme un mal qu'on ne peut détruire mais fortement réduire. Mais ce n'est pas la faute de l'autrice de l'article car les internationalistes ont tendance à ne voir que le côté libertaire d'Öcalan. Le Rojava n'est donc pas une expérience de municipaliste libertaire malgré des proximités.

Raphaël Lebrujah.

Et donc ? A part rejoindre la communauté sur place, quelles sont les possibilités de soutien ?

Manifestation de soutien au peuple kurde contre l'invasion du Rojava par la Turquie et ses supplétifs djihadistes samedi 12 à 14h place de la République à Paris. D'autres manifestations sont prévues dans plusieurs villes de France et d'Europe.

YouTube
jCourage...fuyons.

 ****

Comme du temps de Makhno en Ukraine les questions identitaires et politiques se rejoignent.

Le fait de se méfier de l'Etat n'empêche pas le militant d'avoir une Patrie. Les "internationalistes" qui ont rejoint la cause sont aussi au service l'identité kurde et pour moi ce n'est pas un gros mot.

Alors nous penserons aux combattants kurdes dans cette lutte inégale pour leur terre. Ils rejoignent les "trahis" de l'histoire qui se voient abandonnés dès qu'ils sont encombrants dans le grand jeu diplomatique ...les hmongs, les anarchistes espagnols, les harkis,les catholiques vietnamiens, les rohingas.

Ce que nous pouvons faire:

-exiger de nos gouvernants que l'action militaire des turcs soit la  plus limitée possible et  rendre ces derniers comptables de leurs actes.

-affirmer notre solidarité morale et matérielle aux Kurdes. 

 

 

  • Nouveau
  • 12/10/2019 06:58
  • Par

Pas une once de critique sur l'idéologie du PYD/PKK ou sa mise en oeuvre. Les articles sur Mediapart rappellent certaines gazettes enthousiastes à l'expérience Khmer rouge dans les années 1970.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale