Les nations savent-elles encore rêver?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous les imaginaires nationaux ne disparaissent pas avec la même intensité dans le noir chaudron de la mondialisation, du néolibéralisme ou des migrations. La crise, si crise il y a, portée par les mêmes causes, ne produit pas partout les mêmes effets.