Brexit: L'UE exclut de renégocier le projet de traité

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 11/12/2018 11:38
  • Par
Pourquoi elle ne vient pas voir Macron, il a le vent en poupe en ce moment. Il marche sur l’eau comme on dit. Je ne vois pas pourquoi on emmerde les britanniques, qui ont fait le bon choix de sortir de ce guêpier d’Europe, en leur collant une frontière dans leur territoire. On n’a qu’à mettre la frontière entre les 2 Irlandes.

On n’a qu’à mettre la frontière entre les 2 Irlande(s).

Visiblement vous suivez bien le sujet.

Les 27 doivent être unanimes ( comme en 2005...)

L'Irlande ne veut pas de frontière dure avec l'Irlande du Nord. Ils ont payé assez cher des deux côtés.

Encore un GJ pacifiste.

Le référendum est souvent un piège à c...

La preuve.

 

 

 

"Je ne vois pas pourquoi on emmerde les britanniques, qui ont fait le bon choix de sortir de ce guêpier d’Europe"

C'est sûr, "le bon choix"...

Une dévaluation de leur monnaie, un attentisme à l'emploi depuis deux ans qui fait que les entreprises n'embauchent plus, la perspective de faire fuir des centaines d'entreprises, une facture du divorce de 40 milliards d'euros, la perte de contrôle de leur économie (rappelons que le premier partenaire du RU est... l'Europe, et qu'il devra donc suivre les règles de l'Europe sans plus pouvoir influer sur celles-ci), le retour d'un casus belli interne avec la frontière Irlande nord-sud, une classe politique qui court partout comme des poulets sans têtes, attendant que Theresa May se plante dans les grandes largeurs, mais sans le moindre plan de secours.

Ouais, mais le 29 mars 2019, 51% de la population des Grands Britons se resservira du pudding pour fêter tout ça. Cheers.

 une facture du divorce de 40 milliards d'euros,

Ah bon le Plan B ça coûterait des sous?  C'est budgété dans LAEC?

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale