Quelque 250.000 réfugiés syriens pourraient rentrer en 2019, selon l'Onu

Par
Jusqu'à 250.000 réfugiés syriens pourraient rentrer dans leur pays en 2019 mais de nombreux autres se heurtent à des problèmes de papiers d'identité et de droits de propriété que le régime de Damas doit aider à résoudre, a estimé mardi le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'Onu (HCR).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Jusqu'à 250.000 réfugiés syriens pourraient rentrer dans leur pays en 2019 mais de nombreux autres se heurtent à des problèmes de papiers d'identité et de droits de propriété que le régime de Damas doit aider à résoudre, a estimé mardi le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'Onu (HCR).