Dans son bras de fer sur le budget, le Parlement européen n’a obtenu que de modestes avancées

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’accord est tombé jeudi en début de soirée, au premier jour du dernier Conseil européen organisé cette année à Bruxelles : « Nous pouvons [désormais] reconstruire nos économies », s’est félicité le conservateur belge Charles Michel, à la tête de l’institution, après le feu vert donné non seulement aux grandes lignes du budget de l’UE sur les sept ans à venir, mais aussi au plan de relance décidé dans l’urgence face au Covid – soit une enveloppe spectaculaire de 1 800 milliards d’euros. « Un bond en avant pour l’arme budgétaire européenne », s’est enthousiasmé de son côté Emmanuel Macron, lors de sa conférence de presse vendredi matin (les conclusions du sommet sont ici).