Le chancelier autrichien demande à être jugé sur ses actes

Par
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, qui a confié en décembre trois ministères régaliens à l'extrême droite à l'issue des élections législatives, a demandé vendredi à être jugé sur ses actes, assurant que le programme du gouvernement était pro-européen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, qui a confié en décembre trois ministères régaliens à l'extrême droite à l'issue des élections législatives, a demandé vendredi à être jugé sur ses actes, assurant que le programme du gouvernement était pro-européen.