Le Pakistan se sent "trahi" par les propos de Trump sur la sécurité

Par
Le chef d'état-major de l'armée pakistanaise a déclaré que son pays s'était "senti trahi" par la déclaration de Donald Trump qui accusait le Pakistan de "mensonges et tromperie" dans la lutte contre le terrorisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISLAMABAD (Reuters) - Le chef d'état-major de l'armée pakistanaise a déclaré que son pays s'était "senti trahi" par la déclaration de Donald Trump qui accusait le Pakistan de "mensonges et tromperie" dans la lutte contre le terrorisme.