Face au Brexit, Jeremy Corbyn joue les équilibristes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Rassembler le “Leave” et le “Remain”. » L’expression, répétée par Jeremy Corbyn lors de sa conférence de presse du jeudi 10 janvier, résume la position d’équilibriste que le dirigeant travailliste entend tenir le plus longtemps possible face à la sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE). Sans écarter la possibilité d’un second référendum, réclamé par sa propre base, il continue de demander avant tout de nouvelles élections.