La Bosnie-Herzégovine, cul-de-sac européen sur la route des exils

Par et Simon Rico

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Zagreb (Croatie).– Ils sont revenus sur le terrain détrempé et boueux de Lipa, à quelques kilomètres de la frontière croate et à une vingtaine de la ville de Bihać, à la pointe nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine. Ils sont 700 au moins, des jeunes hommes majoritairement originaires d’Afghanistan et du Pakistan, à tenter de survivre, sans abri, sous la pluie et la neige qui tombe sur la région.