Birmanie: Des bases construites sur d'anciens villages Rohingya, rapporte Amnesty

Par
Après avoir poussé près de 700.000 Rohingya à fuir au Bangladesh, l'armée birmane érige actuellement des bases à l'endroit même où s'élevaient certaines de leurs habitations et mosquées, rapporte Amnesty International en citant à l'appui des images satellites.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Après avoir poussé près de 700.000 Rohingya à fuir au Bangladesh, l'armée birmane érige actuellement des bases à l'endroit même où s'élevaient certaines de leurs habitations et mosquées, rapporte Amnesty International en citant à l'appui des images satellites.