Japon: Des références au Premier ministre effacées de documents suspects

Par
Des références au Premier ministre japonais Shinzo Abe et à son épouse, Akie Abe, ont été effacées des documents liés à une vente controversée de terrains publics, selon des documents soumis au Parlement par le ministère des Finances et que Reuters a pu consulter lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Des références au Premier ministre japonais Shinzo Abe et à son épouse, Akie Abe, ont été effacées des documents liés à une vente controversée de terrains publics, selon des documents soumis au Parlement par le ministère des Finances et que Reuters a pu consulter lundi.