Menaces de Trump: Le gouvernement syrien a des "options", dit une conseillère

Par
Le gouvernement syrien et ses alliés ont entamé une concertation après que Donald Trump a menacé de lancer une intervention militaire en Syrie, et disposent "d'options", a annoncé mercredi une conseillère de Bachar al Assad d'après les propos rapportés par une chaîne de télévision libanaise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Le gouvernement syrien et ses alliés ont entamé une concertation après que Donald Trump a menacé de lancer une intervention militaire en Syrie, et disposent "d'options", a annoncé mercredi une conseillère de Bachar al Assad d'après les propos rapportés par une chaîne de télévision libanaise.