Abadi s'oppose à de nouvelles élections en Irak

Par
Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a dit mardi qu'il s'opposait à de nouvelles élections législatives et averti que quiconque chercherait à saboter le processus politique s'exposerait à des sanctions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a dit mardi qu'il s'opposait à de nouvelles élections législatives et averti que quiconque chercherait à saboter le processus politique s'exposerait à des sanctions.