Le collectif «Faidherbe doit tomber» veut déboulonner un symbole du colonialisme

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Peu à peu, les crimes de la colonisation européenne en Afrique semblent remonter, les uns après les autres, à la surface. Comme si une loi naturelle avait décidé que l’odieux, lorsqu’il est resté impuni, ne peut demeurer éternellement camouflé. Des faits datant d’il y a deux siècles sont ainsi en train de resurgir, grâce à un groupe d’associations sénégalaises et françaises, initiateur d’une campagne baptisée « Faidherbe doit tomber »