Le président catalan sera jugé pour désobéissance

Par
Le président du gouvernement catalan Quim Torra sera jugé pour désobéissance car il a refusé de retirer des symboles pro-indépendantistes des bâtiments publics avant les élections législatives et locales espagnoles du printemps dernier, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID (Reuters) - Le président du gouvernement catalan Quim Torra sera jugé pour désobéissance car il a refusé de retirer des symboles pro-indépendantistes des bâtiments publics avant les élections législatives et locales espagnoles du printemps dernier, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.